US

Ça se bouscule en L2 et National !

par

Ça continue de bouger en Ligue 2 et National. En effet, voici les dernières rumeurs et officialisations :

En Ligue 2 :

Si l’AC Ajaccio a réussi à se sauver en Ligue 1 la saison prochaine, deux joueurs ajacciens devraient quand à eux bel et bien rejoindre l’échelon inférieur. En effet, Andy Delort aurait trouvé un accord avec Tours, selon BeIN Sport, tandis que Felipe Saad s’est lui engagé avec Caen.

Un autre club normand a décidé de ne pas se relâcher durant ce mercato et il s’agit du Havre qui teste depuis deux semaines, l’attaquant Moussa Sao. Ce dernier aurait d’ailleurs convaincu son nouveau staff et s’est engagé pour 2 saisons. Ce dernier arrive de Cannes Boca Futsal !

Un peu plus à l’Ouest, Brest a activé la piste menant à Samuel Bouhours, le latéral de l’AC Ajaccio. Des discussions auraient déjà été entamés.

Dans le même temps, la direction de Clermont a officialisé l’arrivée de Yohan Betsch. Ce milieu de terrain a paraphé un bail de 2 saisons.

Pour conclure en Ligue 2, l’AJ Auxerre a résilié le contrat de Cyriaque Rivieyran, selon L’Yonne, et il pourrait rebondir au Gazélec Ajaccio.

En National :

A Vannes, on a décidé de laisser filer son milieu de terrain, Fabien Jarsalé. Ce dernier a décidé de tenter sa chance du côté de Colmar.

Du côté d’Uzes, c’est l’inverse. En effet, le club repêché en National a prévu de recruter plusieurs joueurs. Jérémy Thierry (Nîmes), Josué Albert (libre) et Meddy Lina, (libre aussi), selon Midi-Libre.

Pour terminer, en National, la direction du Red Star serait sur le point de boucler l’arrivée d’un défenseur et notamment celle de Pierrick Cros (Uzes), selon Le Parisien.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.