« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Tony Parker juge la mentalité de Kylian Mbappé

Le basketteur français se reconnaît en Mbappé.

Tony Parker juge la mentalité de Kylian Mbappé

Kylian Mbappé divise autant qu’il attire la lumière. Chacune de ses performances est décryptée dans les moindres détails pour le phénomène du football français voire du sport français.

Sûr de lui, prêt depuis tout petit à battre des records et à inscrire son nom dans la légende, le natif de Bondy a tout d’abord forcé l’admiration lorsqu’il commençait à briller avec l’AS Monaco.

Aujourd’hui, après un transfert retentissant au PSG, l’attaquant tricolore est plus attendu et provoque de nombreuses critiques chaque fois qu’il n’arrive pas à se muer en héros.

Face à la Turquie samedi soir, il fut l’un des principaux responsables de la défaite des Bleus. Pointé du doigt par certains pour ses excès d’invidualisme et son comportement arrogant, le jeune parisien a balayé toutes les critiques en inscrivant hier son 100ème but depuis le début de sa carrière en 180 matches.

À seulement 20 ans, le champion du monde est en avance sur ses aînés Messi et Ronaldo et dépasse les sommets.

Tony Parker juge la mentalité de Kylian Mbappé

Interrogé par le Parisien sur la star du football tricolore, le jeune retraité Tony Parker fait partie des admirateurs de la mentalité de Mbappé.

« J’ai l’impression qu’il n’a pas peur de dire les choses » confie l’ancien joueur des San Antonio Spurs qui a remporté quatre titres en NBA.

D’ailleurs, le plus grand basketteur français de l’histoire a un point commun avec l’ex-monégasque.

Comme lui, lors de ses débuts aux Etats-Unis alors qu’il n’avait que 19 ans, de nombreux observateurs le juge trop arrogant et ne lui prédise pas une grande carrière.

Tony Parker juge la mentalité de Kylian Mbappé

Mais le meneur, champion d’Europe en 2013 avec les Bleus, a surtout une grosse confiance en ses capacités et cela lui permettra de devenir l’un des meilleurs joueurs de l’histoire de sa franchise et l’un des meilleurs meneurs de l’histoire de la ligue nord-américaine.

« Quand j’ai commencé ma carrière, mon idole c’était Jordan, il avait une grosse confiance en lui et je m’en suis inspiré. En France, l’année qui précède ma draft, on me dit que je suis arrogant parce que je veux aller en NBA. Dès que j’ai commencé à gagner c’était devenu ‘il a une grosse confiance en lui’. Le défaut était devenu une qualité » a d’ailleurs conclu le propriétaire de l’ASVEL.

Comptez donc sur Kylian Mbappé pour prendre ses responsabilités et ne jamais rien lâcher avant d’atteindre ses objectifs.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.