FR

Ronaldinho n’ira pas en prison, il quitte le Paraguay blanchi

par

L’affaire avait fait grand bruit il y a plus de cinq mois quand les autorités paraguayennes avait arrêté l’ancienne star brésilienne Ronaldo de Assis Moreira et son frère Roberto pour usage de faux papiers, plus exactement des passeports. Ils avaient essayé de rentrer dans le pays illégalement sans le savoir.

Un mauvais choix tactique

Venus au Paraguay pour faire la promotion d’un livre, l’ex-Barcelonais et son frère sont entrés dans le pays avec de faux passeports paraguayens. Pourtant, rien n'empêche un Brésilien de se rendre dans ce pays avec son passeport brésilien.. Alors pourquoi les deux frères ont tenté de passer la frontière avec des faux passeports ?

Pas inquiétés par la douane à leur arrivée sur le territoire, ils ont rapidement eu la visite de la Police à leur hôtel. Les forces de l’ordre ont alors constaté les faux qui avaient été fabriqués peu de temps avant le voyage à Asunción, et par conséquent, lancé la machine judiciaire. De bonne foi, il a été précisé qu’« ils ont montré les documents paraguayens aux autorités de l’immigration en les croyant authentiques »..

Déjà privé de passeport brésilien en 2018

Ronaldinho avait déjà rencontré des problèmes avec la justice en 2018 et encore une fois, il s’agissait d’une histoire de passeport. La justice de son pays lui avait confisqué son sésame à la suite d’un litige d’urbanisme.

En effet, pour avoir entrepris de faire construire une jetée dans une zone protégée (État du Rio Grande do Sul), évidemment sans autorisation, Ronaldinho s’était vu privé de son passeport en fin d’année 2018 et infligé une amende de 2,5 millions de dollars.

Ses avocats avaient alors fait le nécessaire pour que la justice lui remette son document en 2019 moyennant un chèque de 1,1 millions de dollars.

Ronaldinho meilleur en défense qu’en attaque

Dans un premier temps, les deux hommes avaient été retenus dans le commissariat d’Asunción. Roni avait même dû fêter son anniversaire le 21 mars dernier (40 ans) derrière les barreaux.

Cette résidence spartiate n’avait pas duré bien longtemps. Après le dépôt d’une caution de 1,6 millions de dollars, ils ont pu rejoindre un hôtel de luxe. Un séjour qui a donc duré plus de 5 mois dans cette prison dorée. Un peu long tout de même !

Désormais, la justice a tranché et « l’enquête n’a trouvé aucune preuve de l’implication des deux frères dans du blanchiment d’argent ou dans une association criminelle ». Il est désormais libre de voyager et de rentrer dans son pays. Pour autant il devra prévenir en cas de changement de son adresse principale. Il doit aussi régler une amende de 90.000 dollars en guise de réparation des dommages à la société.

Son frère quant à lui a été condamné à deux ans de prison avec sursis, à régler une amende de 110 000 dollars et tous les quatre mois (pendant 2 ans), à venir devant un juge brésilien.

A l’heure d’aujourd’hui, une vingtaine de personnes sont impliquées dans cette affaire et la personne qui avait fait venir les Brésiliens au Paraguay est toujours en fuite.. Il s’agit d’une femme d’affaires, Dalia Lopez.

Une affaire bien étrange.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.