DE

Pourquoi le PSG ne craint pas la remuntada

par

Depuis quelques jours, que ce soit dans les médias Français ou Espagnols , la remuntada est sur toutes les lèvres. Pourtant, un retour du Barça (qui doit quand même en mettre 4 au PSG sans en encaisser un seul) est hautement improbable. On vous dit pourquoi.

Parce que ca ne s’est jamais produit

Tout simplement. Dans l’histoire des compétitions européennes depuis les années 1950, jamais aucune équipe n’a pu remonter un handicap de 4 buts sans avoir marqué à l’extérieur. Des équipes ont déjà remonté un handicap de 3 buts, dont Metz en 1984 face au… Barça (2/4;4/1).

Seuls le Partizan Belgrade contre QPR en 1984 et le Real contre Mönchengladbach en 1985  ont remonté 4 buts, et c’était en Europa League.

Parce que le PSG n’a jamais encaissé 4 buts sous l’ère QSI

Un des grands arguments de la presse (et des joueurs) barcelonais tient dans les nombreuses manitas infligées par le Barça au cours des dix dernières années.

Mais, sauf le respect de Gijon, le PSG n’est pas une petite équipe européenne. Paris a écrasé Barcelone au match aller, et son équipe est composée d’un mélange de joueurs expérimentés et de jeunes surdoués, drivés par un coach enfin considéré à sa juste valeur. De plus, une telle défaite n’est plus arrivée au PSG depuis l’arrivée des Qataris en 2011.

Parce que Paris peut tuer tout suspense facilement

D’accord, la MSN peut toujours faire peur, Neymar ayant même promis à ses coéquipiers d’inscrire deux buts. Si Messi est actuellement le meilleur buteur européen de la saison, c’est oublier un peu vite que le goleador parisien Cavani n’est qu’à un petit but derrière lui (37 contre 38).

Mieux, Cavani est même légèrement plus efficace, avec un but toutes les 78 minutes contre un toutes les 82 minutes pour La Pulga. Un but inscrit au Camp Nou, et c‘est 6 buts qu’il faudrait inscrire pour permettre au Barça de se qualifier. 

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.