Pourquoi le Portugal va battre la Suisse et se qualifier directement pour le mondial !

Le Portugal a été présent à tous les grands tournois internationaux depuis l’Euro 2000 mais a dû passer par la case barrages à trois reprises. On vous dit pourquoi le Portugal va battre la Suisse ce soir et va se qualifier directement pour la Coupe du Monde en Russie.

Cristiano Ronaldo, le tueur

Cristiano Ronaldo, futur lauréat du Ballon d’Or 2017, sera forcément l’une des clefs de ce match. Son expérience, sa capacité à faire des différences et son leadership vont peser de tout leur poids.

Auteur de 15 buts dans ces qualifications – soit la moitié des buts de sa sélection -, CR7 peut en plus rejoindre (et même pourquoi pas dépasser) Robert Lewandowski qui s’est offert dimanche un record historique lors d’une phase éliminatoire à un grand tournoi (Euro ou Mondial) en zone Europe en inscrivant son 16e but. Une motivation en plus pour l’insatiable numéro 7 portugais.

Depuis le retour de blessure de Ronaldo, le Portugal a enchaîné huit succès dans ces éliminatoires. L’un de ses adversaires Suisse, Granit Xhaka, connait l’importance de Cristiano au sein de sa sélection…

J’admire CR7 […]

Avec lui le Portugal est totalement différent […]

Chaque joueur a 5% de confiance en plus […]

Ce soir, le meilleur joueur du monde prouvera encore une fois qu’il est un homme des grands rendez-vous et emmènera son équipe vers la Russie.

André Silva, l’avant-centre qui manquait

Après avoir porté à lui seul ou presque toute l’attaque de la Seleçao pendant une décennie, CR7 a choisi son héritier…

Quand j’arrêterai, le Portugal sera toujours entre de bonnes mains. Nous avons trouvé un grand attaquant : André Silva […]

Cela vous donne une indication de l’importance prise par le nouvel attaquant du Milan AC au sein de la sélection portugaise, elle qui se cherchait un avant centre digne de ce nom depuis la retraite de Pedro Miguel Pauleta.

En effet, André Silva (22 ans) réalise d’excellents débuts en sélection, avec 10 buts en 16 apparitions. On se souvient que durant l’Euro, qu’il a pourtant remporté, le Portugal avait été critiqué pour la faiblesse de son jeu offensif.

Désormais avec Silva pour épauler Ronaldo, l’attaque portugaise a un nouveau visage (30 buts en 9 matchs de qualifications, soit plus de 3 buts par matchs).

Mon duo avec Ronaldo, c’est un rêve […]

Depuis que j’ai commencé à évoluer au plus haut niveau, j’ai toujours rêvé de jouer à ses côtés […]

D’ailleurs le seul match perdu par les portugais durant ces qualifications l’a été…sans Silva ni Ronaldo alignés sur le terrain.

Contre la Suisse ce mardi , les deux hommes seront titulaires. Ils poursuivront la folle série de leur duo pour envoyer le Portugal en Russie.

Rui Patricio, le rempart

Parmi les héros de la finale de l’Euro 2016, il y a bien sûr Eder (LOL) mais il y a aussi et surtout Rui Patricio, le gardien de but de la Seleçao. L’Equipe de France a été la première à souligner le rôle majeur du portier du Sporting Portugal dans la victoire des portugais en finale.

Annoncé comme le crack attendu depuis la retraite de Vitor Baia, Rui Patricio n’a pas surfé sur le titre européen obtenu avec sa son équipe nationale. Mal protégé par une défense bancale (36 buts encaissés en 30 matchs la saison dernière, soit plus d’un but par match encaissé), et frustré, sans doute, de ne pas avoir eu sa chance hors des frontières dans un grand club.

Mais lorsqu’il arrive en sélection, il n’est plus le même joueur. En témoigne cette statistique : le Portugal n’a encaissé que 4 buts depuis le début des éliminatoires (4 buts en 9 matchs dont 2 face à la Suisse au match aller). Le rempart portugais n’est bien entendu pas étranger à cette solidité défensive.

Ce soir face à la Nati, celui qui possède sa propre statue au Portugal, aura l’occasion de montrer que l’Euro 2016 n’était pas un one shot. Et d’arrêter un penalty si l’occasion se présente…On sait que c’est son exercice favori.

Le titre de champion d’Europe a tout changé

Des barrages, des demi-finales, des finales…Des matchs couperets, le Portugal en a disputé beaucoup dans son histoire. Pas toujours avec des succès au bout. On se souvient des épisodes de 1966, 1984, 2000, 2004 ou encore 2012 durant lesquels la Seleçao a effectué un grand parcours avant de s’écrouler dans les moments décisifs.

Forte du premier grand titre de son histoire conquis lors de l’Euro 2016 en France, la sélection portugaise jouit dorénavant d’une confiance et d’une force mentale énorme. Fini l’image du Portugal, se qualifiant toujours par les barrages et perdant toujours à la dernière minute dans les grandes compétitions. L’équipe de Cristiano Ronaldo sait désormais qu’elle peut gagner.

Dans ce premier grand rendez-vous post Euro 2016, ce soir face à la Suisse, le Portugal montrera de l’autorité dans son antre de l’Estadio de la Luz à Lisbonne. Après tout, quand on est champion d’Europe, il ‘y a pas de quoi avoir peur de la Suisse.

La Suisse, le petit qui se voyait toujours trop grand

C’est toujours la même chose avec les suisses. Avant le match, ils sont plein de certitudes. Leur équipe est solide, jeune et talentueuse. Oui mais…non. Non la Suisse n’est jamais là quand on l’attend vraiment. Quand il s’agit de prouver au football mondial que son classement FIFA est justifié (7e à ce jour).

Battue par la Pologne en 1/8e de finale du dernier Euro, au même stade de la compétition en 2014 à la Coupe du Monde au Brésil par l’Argentine, la Suisse redevient toujours ce petit poucet dans les grands rendez-vous. On se souvient également de ce mémorable 5-2 encaissé en poules de cette même compétition face à l’Equipe de France.

Affrontant une équipe portugaise qui a maintenant l’expérience des grands rendez-vous, la Nati s’écroulera comme d’habitude face à meilleur qu’elle et ira chercher sa qualification pour le mondial en Russie lors des barrages.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Amoureux de football, j'écris sur LT pour mon plaisir et pour transmettre ma passion. J'aime les statistiques, l'histoire, et les trucs marrants qui gravitent autour du foot. Merci de me faire part de vos commentaires sur mes articles !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable