FR

Opération rachat pour le Barça

par

Opération rachat pour le BarçaÀ une semaine de son match retour de Ligue des Champions contre le Paris Saint-Germain, le FC Barcelone va dès ce soir se heurter au FC Séville en demi-finale retour de Coupe du Roi. Au match aller, les blaugrana s’étaient inclinés sur la pelouse andalouse sur le score de 3 buts à 1.

Remontada partie 1

Si les catalans sont condamnés à un énorme exploit au Parc des Princes mercredi prochain, ils seront également soumis à l’exercice dès ce soir à domicile. En effet, après le revers subit à Séville au match aller (3-1), les barcelonnais devront l’emporter avec deux buts d’avance si ils souhaitent accéder à la finale de Copa. Motif d’espoir pour les hommes de Koeman, ils se sont ce week-end imposés 2-0 sur la pelouse sévillanne grâce à des buts de Dembélé et de Messi. Un score qui leur suffirait ce soir. Le Barça devra cependant faire attention à une équipe de Séville qui a la réputation d’avoir une défense très solide, notamment grâce à sa paire défense Koundé – Diego Carlos.

Le titre ne leur étant pas promis, défaits en finale de Supercoupe d’Espagne et pratiquement éliminés de la Ligue des Champions, la Copa semble être le dernier espoir de titre des coéquipiers de Lionel Messi cette saison.

Le Barça y est habitué

Ce n’est en effet pas la première fois que le club catalan est dos au mur. Tout le monde se souvient de son illustre match retour contre le PSG après avoir perdu le match aller 4 buts à 0. Autre exemple de ce type de match fou : le 3 février dernier, le Barça se déplaçait à Grenade en quart de finale de Coupe du Roi. Menés 2-0 à la 88è minute, les blaugrana étaient finalement parvenus à remonter deux buts au bout du temps additionnel avant de s’imposer 5 buts à 3 dans un match fou. Nouvel épisode ce soir ?

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.