« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Nice : quand Hugo Lloris adoube le gardien du Gym Walter Benitez

Le maître s’est incliné devant l’élève.

Nice : quand Hugo Lloris adoube le gardien du Gym Walter Benitez

Pour la première saison de Patrick Vieira à la tête de l’OGC Nice, le Gym a terminé à une belle septième place de Ligue 1.

Surtout, les Azuréens ont réussi à finir deuxième meilleure défense du championnat de France derrière Lille et surtout à égalité avec le PSG (35 buts encaissés).

Les belles prestations défensives des Aiglons portent principalement la griffe de Walter Benitez, auteur de prouesses dans les cages niçoises.

Le gardien argentin a même réussi à terminer 16 rencontres sans encaisser de but, le plus haut total du championnat.

De passage à Nice, sa ville natale, pour le début de ses vacances, Hugo Lloris a accordé une interview à Nice-Matin.

Lors de cet entretien, le capitaine de l’équipe de France a avoué qu’il était séduit par le joueur de 26 ans.

« Il a été fantastique. Il a contribué à la réussite de l’équipe et à sa bonne saison. Il a gagné énormément de points à lui tout seul. J’aime aussi sa personnalité, son humilité » a confié le champion du monde tricolore, formé au Gym.

Des propos élogieux qui ont fait échos aux oreilles de Benitez qui a d’ores et déjà répondu sur son compte Twitter.

« On peut aussi souligner le travail de l’homme qui est derrière tout ça, à savoir Lionel Letizi (entraîneur des gardiens) » a même ajouté le gardien de Tottenham à qui il reste encore 3 ans de contrat à Londres.

Son avenir a aussi été abordé et la perspective de revenir à ses premiers amours pourrait le séduire mais pas pour tout de suite.

« Vivre à Nice, certainement (rires). Rejouer au club, c’est difficile de promettre des choses. Je reste supporter de l’OGC Nice, mais j’ai mes projets de carrière et je suis sous contrat à Tottenham, où j’espère que l’on va connaître la réussite. La question pourra peut-être se poser plus tard, mais pas aujourd’hui » a avoué le portier de 32 ans qui a évolué de 2005 à 2008 à l’OGCN avant de prendre la direction de Lyon puis des Spurs avec qui il a atteint la finale de la Ligue des Champions cette saison.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news Tottenham t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter