US

Ligue des Champions : La Juve est tombée

par

Ligue des Champions : La Juve est tombéeLes deux premières rencontres retour de Ligue des Champions se sont déroulées hier soir. L’une d’elle opposant la Juventus Turin et le FC Porto a été le théâtre d’une dramaturgie propre à la compétition étoilée. 

L’abandon n’était pas une option

Vaincue au match aller (2-1), la Vieille Dame n’avait besoin que d’un but pour se qualifier pour les quarts de finale de Champions League. Cependant, tout ne s’est pas passé exactement comme prévu. Alignés dans un 4-4-2 classique, les portugais n’étaient pas venus dans l’optique de « garer le bus ». Pour preuve, ce sont même eux qui ont ouvert la soirée grâce à un but de Sergio Oliveira sur penalty. Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo, à l’image du numéro 7 bianconeri, n’ont pas vu le jour lors de la première période, la faute a une défense parfaite de la part des Dragons.

Cependant, tout a changé au retour des vestiaires. Federico Chiesa, déjà buteur au match aller, permettait à la Juve de revenir au score avant que Taremi soit exclu pour un deuxième carton jaune (idiot et discutable) à la 54ème minute. Dix minutes plus tard, l’ancien de la Viola permettait aux zèbres de prendre l’avantage et ainsi, d’offrir à minima une prolongation aux siens. Bien que réduits à 10, les lusitaniens ont cependant résisté et arraché 30 minutes supplémentaires, porté par un énorme Pépé (38 ans) auteur d’une prestation exceptionnelle.

Jusqu’au bout de la nuit

La fatigue s’emparant des joueurs, la première période de prolongation fut hachée et ponctuée par de nombreuses erreurs techniques. C’est à la 115ème minute que le match a réellement tourné. Au bout de leurs efforts, les portugais parvinrent à égaliser grâce à un coup-franc direct tiré par Oliveira à 30 mètres du but italien. Alors qu’il ne restait que 5 minutes de jeu, les juventini devaient marquer par deux fois pour se qualifier. C’est alors que Rabiot surgissait sur une tête rageuse à la retombée d’un corner tiré à la 117è minute.

Malgré tous leurs efforts et leur supériorité numérique, les blancs et noirs n’auront finalement pas réussi à se qualifier, malgré la victoire 3 buts à 2. La Juve est éliminée, dès les huitièmes de finale, pour la deuxième saison consécutive (tombée contre Lyon l’an passée).

« CR7 », l’ombre de lui-même

Fantomatique au match aller (1 seul tir, une première depuis 10 ans pour l’international portugais), Cristiano Ronaldo s’est une nouvelle fois montré inoffensif hier soir. Avec seulement 61 ballons touchés dont 5 perdus, le meilleur buteur de l’Histoire de la Ligue des Champions, n’a pas existé. Souvent trop isolé à 30 mètres des cages gardées par Marchesin, Ronaldo n’a jamais réellement eu la possibilité de faire basculer le match comme il en a l’habitude.

Mais comment en vouloir au portugais ? Lui qui a tant apporté au football, lui qui est la première cible de critiques quand son équipe perd et le messie quand elle gagne. Bien que pourvu d’une forme physique extraordinaire, il ne faut pas non plus omettre ses 36 ans qui pèsent forcément sur sa capacité à tenir 90 voire 120 minutes. Il n’en reste pas moins sur que, lui qui était venu pour remporter la Ligue des Champions, se posera la question de son avenir après les trois échecs consécutifs des turinois.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.