US

Les dix joueurs les plus chers de la planète

par

Le classement des joueurs les plus chers de la planète change constamment au gré du temps. Retrouvez le dernier classement établi par le CIES.

Comme à son habitude, l’Observatoire du Football a actualisé la valeur marchande des joueurs du top cinq clubs européens grâce à son algorithme qui prend en compte différentes variables : l’âge, le poste, le contrat, le temps de jeu, les statistiques, le statut international, les résultats des équipes…

Kylian Mbappé en dehors du Top 10, Phil Foden passe devant Rashford et Greenwood

Sans grande surprise, la valeur du contrat de Kylian Mbappé ayant baissé en raison de la fin de celui-ci approchant en juin prochain. Aucun français n’est donc présent dans le top 10.

On retrouve à la première place Phil Foden, qui a réalisé une excellente saison sous le maillot des Citizens. Il est suivi par Mason Greenwood, et Marcus Rashford. Ensuite, on retrouve Erling Haaland, dont la valeur ne cesse d’augmenter, son contrat prenant fin en décembre 2023. Enfin, Bruno Fernandes referme ce top 5.

On peut s’étonner de l’absence de Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo dans ce classement. Il semble que l’âge soit toutefois un critère qui empêche les joueurs trentenaires de figurer dans ce classement.

Les joueurs les plus chers du monde

Les joueurs les plus chers de Ligue 1

Concernant la Ligue 1, la valeur des joueurs les plus chers est forcément moindre. Kylian Mbappé reste évidemment à la première place. Mais ensuite, le fossé est assez considérable.

À noter la présence de Moïse Kean, ce classement n’ayant pas été actualisé depuis le mois de juin.

7 – Amine Gouiri : 51,6 M€

6 – Jonathan David : 52,3 M€

5 – Marquinhos : 57,9 M€

4 – Neymar : 61,1 M€

3 – Moise Kean :63,7 M€

2 – Jéremy Doku : 67,5 M€

1 – Kylian Mbappé : 118,3 M€

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.