US

Ce jour où Lukaku a failli revenir à Chelsea sous les conseils d’un vaudou

par

Une anecdote assez incroyable pour être signalée. L’été dernier, Romélu Lukaku, l’attaquant de Manchester United s’est retrouvé au coeur d’un imbroglio impliquant son ancien club Everton et les Blues de Chelsea qui souhaitaient faire revenir un joueur cédé quelques saisons plus tôt aux Toffees. Ces derniers, désirant à tout prix le conserver, font des pieds et des mains pour convaincre le joueur de rester mais rien n’y fait puisqu’il est convaincu de vouloir aller à Chelsea et ce pour une raison assez peu commune. Le propriétaire d’Everton, Farhad Moshiri raconte cette histoire…

J’ai passé deux étés à essayer de le conserver. Le premier été, cela m’a pris trois mois, et nous avons réussi à le garder un an de plus. L’été dernier, nous lui avons proposé une meilleure offre que Chelsea mais il ne voulait simplement pas rester.

Si je vous dis ce que nous lui avons proposé, vous ne me croirez pas. Son agent s’est rendu à Finch Farm (le centre d’entraînement d’Everton) pour signer le contrat.

Puis soudain, durant la réunion, Romelu a appelé sa mère et a dit qu’elle était en pèlerinage en Afrique, qu’elle avait vu une sorte de vaudou qui disait qu’il devait signer en faveur de Chelsea. Que pouvez-vous faire ? Son cerveau était parti.

On rappelle que le belge a finalement opté pour Manchester United qui a déboursé la somme de 85 millions d’euros pour le faire venir. La vision de notre ami vaudou avait peut être évolué entre temps…

 

Retrouvez toute l'actu mercato de Manchester United

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.