US

Ce jour où Kyllian Mbappé a failli signer au RC Lens

par

Kylian Mbappé est devenu à 18 ans le deuxième joueur de football le plus cher de l’histoire après son transfert cet été de Monaco pour le Paris Saint-Germain sous la forme d’un prêt payant de 180 millions d’euros.

Mais quelques années plus tôt, le jeune attaquant a failli signer au RC Lens. C’est ce que révèle le documentaire de la chaîne L’Équipe consacré à Mbappé diffusé lundi soir.
On y apprend qu’en juin 2010, alors que Kylian Mbappé n’a que 11 ans, il effectue un stage à Lens, reconnu pour la qualité de son centre de formation.

« Il n’est pas venu car à ce moment là le club est descendu en Ligue 2 »

Malgré un gabarit fluet de 1,47 mètres pour 39 kilos, il tape dans l’oeil du patron des équipes de jeunes du RC Lens, alors en Ligue 1.

L’ancien directeur du centre de formation, Marc Westerloppe se confie sur cet épisode qui, sait-on jamais, aurait pu changé l’avenir quelque peu funeste du RC Lens…
Même à 11 ans et demi, sur ce stage, il a montré que c’était un gros potentiel » l’ancien directeur du centre de formation […]
C’est un joueur rare, parce qu’il provoquait, il tentait des choses. Mais en même temps, il sentait les coups offensifs […]
Le jeune joueur était alors tout près de signer un contrat avec les Sang et Or mais un évènement a fait capoter l’affaire.
 
Kylian a failli signer au RC Lens […]
Mais malheureusement, le club est descendu en deuxième division. Et là c’était compliqué pour nous […]
Après Kylian et ses parents se sont orientés vers d’autres choix […]
En l’occurrence Monaco. C’était semble-t-il le meilleur choix pour le natif de Bondy. Dommage pour les lensois.

Retrouvez toute l'actu mercato de RC Lens

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.