US

Les jeunes qui vont relever le Milan AC

par

Ils sont jeunes et pourraient bien être la solution pour remettre le Milan AC en haut du classement de la Serie A. C’est la nouvelle génération dorée du club milanais.

Gianluigi Donnarumma

Le futur gardien de la sélection italienne, c’est sûrement lui.

A 17 ans seulement, le portier milanais compte déjà 42 rencontres de Serie A disputées. Installé dans les cages du Milan AC, il livre de belles prestations.

Il a notamment été décisif lors de la victoire de son équipe face à la Juventus Turin, le 22 octobre dernier.

Gianluigi Donnarumma, un nom que l’on risque d’entendre souvent lors des 20 prochaines années !

Alessio Romagnoli

Ce défenseur central imposant passé par la Roma et la Sampdoria prend son envol cette saison.

Véritable tour de contrôle derrière, Alessio Romagnoli fait preuve d’une aisance rare pour un joueur de 21 ans.

L’AS Roma se mord les doigts d’avoir laissé partir un talent aussi impressionnant.

Manuel Locatelli

Il a seulement 18 ans mais il a déjà pris en main le milieu de terrain du Milan AC cette saison.

Positionné en sentinelle, Locatelli prend beaucoup de ballons par match. Il distribue le jeu et est la rampe de lancement des attaques milanaises.

Le milieu de terrain italien abat énormément de travail défensif également. A la récupération, il est incontournable.

M’Baye Niang

Serait-ce enfin l’année de l’attaquant français en Serie A ?

Le joueur de 21 ans, repositionné sur le côté gauche a enfin des statistiques en adéquation avec le talent qu’on lui décelait plus jeune.

En 10 rencontres de Serie A, M’Baye Niang a marqué 3 buts et délivré 3 passes décisives.

S’il continue comme cela, il pourrait bien devenir l’un des piliers de l’équipe du Milan AC.

Retrouvez toute l'actu mercato de Milan AC

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.