Guingamp : 6 choses à savoir avant la reprise

La Ligue 1 reprend le 12 août prochain. Les-Transferts.com remet à niveau tous ceux qui ont coupé avec le foot cet été en leur présentant les équipes. Voici 6 choses à savoir sur l’En Avant de Guingamp.

1. Le 11-type

EAG 2017

2. Le résumé du mercato

Le drame, les larmes, le déchirement : Jocelyn Gourvennec est parti. Le mec avait pris En Avant en National et l’avait mené 5 ans plus tard en 16èmes de finale de Ligue Europa. Pour le remplacer, Guingamp a décidé de placer Antoine Kombouaré sur le banc. Après quelques saisons dans la galère du RC Lens, Kombouaré ne peut qu’être heureux de trouver la sérénité guingampaise.

Au niveau des joueurs, quatre titulaires sont partis : Mathis, arrivé en 2008, est retourné à Auxerre. Sankharé a pris le chemin de Lille pour jouer la Coupe d’Europe (sic). C’est donc tout le milieu de terrain qu’il faut reconstruire. La connexion danoise a également quitté le club : Lars Jacobsen a pris sa retraite et Jonas Lössl a rejoint l’Allemagne et Mayence.

Pour remplacer tout ce beau monde, Guingamp a recruté. Dans les buts, c’est un inconnu suédois qui récupère la place : Karl-Johan (Kalle pour les intimes) Johnsson. Son remplaçant est également peu connu en France mais a fait une belle carrière au Portugal : Romain Salin. En arrière droit, Kombouaré a ramené Jordan Ikoko de Lens pour concurrencer Jonathan Martins-Pereira.

Mais c’est surtout au milieu qu’on a vu les grandes manoeuvres : Lucas Deaux rentre en France après un passage décevant à La Gantoise. Etienne Didot revient sur ses terres de naissance et portera enfin le maillot guingampais. Enfin, il faudra compter sur le retour de Baissama Sankoh, passé au milieu de terrain lors de son prêt à Brest.

A signaler devant la signature d’Alexandre Mendy, un attaquant costaud. Et le transfert définitif de Sloan Privat après une bonne saison en prêt l’an passé.

Kombouaré à Guingamp

3. Les maillots

Du classique, sobre et efficace. Et toujours Patrick en équipementier. Le football vrai !

Maillot-EA-Guingamp-domicile-exterieur-2016-2017

4. Pourquoi ils feront mieux cette saison

Parce qu’il y a ce type. Le mec est champion d’Europe des U19. Un but en demi-finale, un but en finale.

Après avoir enchanté la fin de saison guingampaise, Ludovic Blas a vécu un été de rêve. Un été où il a confirmé tout le bien qu’on pensait déjà de lui dans les Côtes d’Armor.

Revenu à Guingamp après l’Euro victorieux, Blas a enchaîné. En match amical contre Caen samedi, c’est lui qui claque le but de la victoire (1-0) d’une jolie frappe en lucarne. Et c’est surtout lui qui sort ce petit slalom en plein cœur de la défense adverse :

Autant vous le dire : avec Ludovic Blas, Guingamp s’est trouvé un sacré joueur et va enflammer la Ligue 1.

5. Le pari risqué

Après avoir été un des acteurs majeurs du sauvetage du Toulouse FC l’an passé, Etienne Didot, né à 30km de Guingamp, a décidé de rentrer à la maison.

Mais le pari pourrait bien être perdant pour Guingamp. Victime d’une pubalgie, Didot n’a pas fait la préparation avec sa nouvelle équipe. Et rien n’indique un retour rapide. A 33 ans, cette absence est préoccupante.

Heureusement, il restera toujours son chant d’intégration :

6. La recrue du 31 août

A priori, le mercato guingampais est terminé. A priori. En cas de départ de Ludovic Blas (convoité par plusieurs grosses écuries européennes), il devrait y avoir une recrue.

Et même sans départ de Blas, le milieu de terrain semble un peu léger. Sankharé parti, Didot blessé, il manque un profil de créateur à cette équipe. Si recrue il devait y avoir, on verrait bien quelqu’un dans le registre de Younousse Sankharé. Sinon Coco Michel, coach de la réserve guingampaise, peut toujours sortir de sa retraite.


Cette news En Avant Guingamp / EAG t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Supporter d'En Avant. Membre fondateur de l'église Jocelyn Gourvennec et défenseur de la cause #Kerbrat2018. Grand suiveur de l'équipe de France et amoureux de Mamadou Sakho depuis le match contre l'Ukraine. Et je joue aussi à l'Union Sportive des Bretons de Paris. Ça ne s'invente pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez de manière responsable