US

Ciao l’artiste : Les 10 grands moments de la carrière de Ronaldinho

par

Clap de fin pour le magicien brésilien. Ronaldinho n’est officiellement plus un joueur professionnel. C’est son frère (et agent) Roberto de Assis Moreira qui a annoncé la nouvelle, dans une interview accordée au quotidien brésilien O Globo. Le Ballon d’Or 2005 avait souvent évoqué sa retraite, sans jamais l’officialiser. C’est désormais chose faite.

Il a arrêté, c’est fini, affirme le frère de « R10 ». C’était déjà défini. Il ne manquait plus que l’officialisation. Il ne jouait plus depuis longtemps. Nous allons faire quelque chose de grand après le Mondial, en août. Nous sommes en train de négocier un match avec la sélection brésilienne.

Retour sur 10 moments marquants de la carrière de footballeur de Ronaldinho.

A 13 ans, il marque 23 buts dans un même match avec les jeunes du Gremio

Ronaldo de Assis Moreira a toujours entretenu une relation mêlant l’amour et la haine avec son club formateur au Brésil, le Gremio Porto Alegre. Arrivé à 7 ans à l’école de foot du club, il est surnommé « Ronaldinho » à cette époque-là par ses coéquipiers en raison de sa petite taille. A l’âge de 13 ans, l’international brésilien aurait inscrit 23 buts au cours d’une seule rencontre, terminée sur le score de 23-0, face à une équipe locale. C’est à cette occasion que les médias ont remarqué pour la première fois celui qui portera plus tard les couleurs du PSG, de Barcelone et du Milan AC entre autres.

Le jour où il a marché sur l’OM au Velodrome

Arrivé en juillet 2001 au Paris Saint Germain, sa deuxième saison sous le maillot parisien est la plus aboutie. Un soir d’avril 2003, il réalise sans doute son plus beau match avec le PSG lors d’un Classico disputé au Velodrome face à l’Olympique de Marseille marchant littéralement sur la défense marseillaise. En seconde période, sur deux raids, il ridiculise toute l’arrière-garde olympienne et offre un succès de prestige au PSG chez le rival : 3-0. Le même score qu’à l’aller.

Son plus beau but avec le PSG contre Guingamp

Malgré son talent hors norme, Ronnie n’aura rien gagné avec le PSG. Une anomalie tant le souvenir des supporters parisiens pour l’artiste est gravé dans leurs coeurs. Comme un symbôle, c’est un jour de défaite à Guingamp (3-2) qu’il inscrit certainement son plus beau but avec le club de la capitale. Le numéro 10 récupère la balle au milieu de terrain et, malgré le piètre état du terrain, remonte toute la défense adverse et s’amuse de Le Crom d’un petit piqué final.

Son coup franc incroyable contre l’Angleterre en quart de finale de Coupe du monde

Comme avec le Paris Saint Germain, le bilan de l’homme aux dents du bonheur avec la Seleçao est pour le moins contrasté. Pourtant il débute sa carrière internationale sur les chapeaux de roue avec le titre mondial remporté aux côté de Ronaldo en 2002. Il se montrera décevant en 2006 (éliminé par la France d’un Zizou en état de grâce) et ne fera même pas partie du groupe emmené en Afrique du Sud en 2010.

En cadeau, ce bijoux de coup-franc de 40 mètres inscrit en quart de finale de la Coupe du Monde 2002 face à l’Angleterre qui donne la victoire à son équipe. Une inspiration géniale à l’image du joueur.

Son premier but avec le Barça face au FC Seville

C’est avec le FC Barcelone que Ronaldinho a véritablement construit sa légende. Débarqué au club à l’été 2003, il régalera de ses fulgurances le Camp Nou cinq années durant. Et pour son premier match avec les Blaugrana, il claque une frappe de 30 mètres en pleine lucarne après un slalom dans la défense adverse face au FC Seville. Histoire de bien démarrer sa fabuleuse histoire avec le club fondé par Joan Gamper.

La passe décisive pour le premier but de Leo Messi

Lorsqu’on demande à Lionel Messi s’il est le plus grand joueur de l’histoire du Barça, celui-ci répond d’une manière cinglante : »Non c’est Ronaldinho ». Le brésilien est tout simplement l’idole de la Pulga qui est arrivé dans le groupe pro du Barça en 2005 à l’époque où Ronnie règne sur le club catalan. Encore moins étonnant lorsqu’on sait que Ronaldinho a offert son premier but à celui qui deviendra quelques années plus tard à son tour le meilleur joueur du monde.

1er Mai 2005, au Camp Nou face à Albacete (2-0), l’Argentin de 17 ans remplace Samuel Eto’o à la 87e minute de jeu. Après un joli service de Ronaldinho, la Pulga parvient à lober Raul Valbuena et ouvrir un compteur qui aujourd’hui n’en finit plus de gonfler. La belle histoire.

L’ovation de Santiago Bernabeu

Son plus beau fait d’arme avec le club catalan ? Sans doute cette soirée de novembre 2005 à Madrid durant laquelle il inscrit deux buts extraordinaires (victoire 3-0 de Barcelone) sous les yeux ébahis des joueurs madrilènes époque Galactiques. Et de ceux des spectateurs du Santiago Bernabeu qui lui réservent une ovation inoubliable après son second but.

La consécration personnelle : le Ballon d’Or 2005

Considéré par beaucoup comme le meilleur joueur du monde et de loin entre 2003 et 2006, Ronnie n’aura pourtant le droit à la récompense individuelle suprême qu’en 2005, saison au cours de laquelle il remporte la Liga et la Super Coupe d’Espagne avec le Barça de Frank Rijkaard. Ca aurait tout de même été un crime qu’il ne reçoive pas ce trophée même s’il aura davantage marqué l’esprit des fans de football que bon nombre de lauréats du Ballon d’Or.

Le chef d’oeuvre face à Chelsea et la Ligue des champions 2006

Choc au Camp Nou, le Barça accueil Chelsea lors 1/8 e de finale retour de la Ligue des Champions. Ronaldinho survole la rencontre en alignant les gestes techniques les plus fous. A la 78 e minute du match, Ronnie s’en va défier 4 défenseur de Chelsea et marque un sublime but qui qualifie le FC Barcelone pour les ¼ de finale. Ronnie et le Barça tiennent leur revanche ! Cette année là les catalans remportent la coupe aux grandes oreilles en battant Arsenal en finale (2-1) quatorze ans après la première Coupe des Clubs Champions glanée par le Barça de Johan Cruyff.

Un but d’anthologie face à l’Atletico Madrid, son dernier en Liga

1er mars 2008, le Barça se rend à Madrid pour y affronter l’Atlético, un match extrêmement important pour la course au titre. Malgré un but d’anthologie de Ronaldinho, qui pour l’ouverture du score réussit le but de l’année en Liga avec un retourné magistral, le Barça s’incline finalement 4 buts à 2 et laisse s’envoler le titre définitivement. C’est le début de la fin pour Ronnie au FC Barcelone. Ayant peu à peu perdu la confiance de ses coéquipiers, il sera transféré à l’été 2008 au Milan AC.

 

Retrouvez toute l'actu mercato de FC Barcelone / Barca

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.