« Jouer comporte des risques : endettement, dépendance... Appelez le 09-74-75-13-13 (appel non surtaxé). »

Bayern-Dortmund : un 100ème Klassiker qui vaut de l'or

Un duel pour le titre lors de cette 28ème journée.

Bayern-Dortmund : un 100ème Klassiker qui vaut de l'or

L’affiche la plus attendue de la Bundesliga est de retour ce samedi pour la 100ème fois de l’histoire.
Baptisé Der Klassiker par les Allemands (le classique), cette rencontre entre le Bayern Munich et le Borussia Dortmund s’annonce plus palpitante que jamais.
En effet, le leader Borussen possède seulement deux points d’avance sur son dauphin munichois, néanmoins, une victoire des Jaunes et Noirs sur la pelouse de l’Allianz Arena et le Borussia ferait un pas énorme vers le neuvième titre de champion de son histoire à sept journées de la fin de saison.

Mario Gotze : « Bien sûr que nous pensons déjà au titre »

Jouer cette rencontre en Bavière, dans un climat hostile et dans la position du chassé se révèle être un challenge immense pour Mario Gotze et ses partenaires.

Bayern-Dortmund : un 100ème Klassiker qui vaut de l'or

Un challenge qu’est d’ores et déjà prêt à surmonter le meneur de jeu comme il le confie devant les caméras allemandes à la veille de la rencontre.
« Bien sûr que nous pensons déjà au titre. Quand vous regardez le classement et que vous obtenez des résultats que vous souhaitez, alors vous voulez que ça continue. C’est ce qu’il s’est passé. Par contre, il reste encore 7 matches et tout peut encore arriver. Nous voulons gagner tous ces matches mais le Bayern aussi, c’est ce qui rend la fin excitante. Nous n’avons plus été dans cette situation depuis quelques années, cela rend les choses encore plus spéciales. Nous avons hâte de les affronter, ça devrait être intéressant. »
Cependant, Lucien Favre, l’entraîneur du Borussia, sera privé de plusieurs cadres avant de se frotter au Bayern. Achraf Hakimi, le latéral droit, est forfait, puisqu’il a quitté ses partenaires prématurement contre Wolfsburg le week-end dernier et souffre d’une fracture du métatarse, tout comme Abdou Diallo, le défenseur central français. Paco Alcacer, le meilleur buteur du club cette saison (16 buts) est lui très incertain. La pointe de l’attaque pourrait donc être occupée par Mario Gotze.
En face, le Bayen Munich était inquiet cette semaine concernant l’état de santé de deux de ses piliers. Manuel Neuer et David Alaba n’ont pas participé au quart de finale de Coupe d’Allemagne remporté difficilement par les Bavarois face à Heidenheim (5-4).
Néanmoins, Niko Kovac, le coach germanique du Bayern s’est voulu rassurant en conférence de presse d’avant match et s’est dit « très optimiste » pour le retour de son gardien allemand et de son défenseur autrichien.

Bayern-Dortmund : un 100ème Klassiker qui vaut de l'or

Les Munichois devraient donc afficher complet afin de disputer cette partie capitale.
Reste à savoir si Corentin Tolisso pourra prendre part à la rencontre, lui qui a repris l’entraînement collectif la semaine dernière après sa rupture aux ligaments croisés du genou.
Quoiqu’il en soit, l’entraîneur bavarois compte sur ses joueurs pour trouver le bon équilibre afin de mettre en échec le Borussia. Surtout le Bayern ne devra pas reproduire les même erreurs défensives que lors du match de coupe, où les Rouges et Blancs avaient concédés quatre buts.
Niko Kovac a pris l’exemple de la France, championne du monde grâce à sa défense, lors de son discours devant les médias.

Bayern-Dortmund : un 100ème Klassiker qui vaut de l'or

« Il faut trouver un équilibre. Nous avons gagné, c’est l’aspect positif, ensuite nous avons parlé de ce qui n’allait pas (face à Heidenheim). Ce sera un match intéressant à regarder (face au Borussia). Nous ferons tout notre possible pour gagner ce match à domicile. Vous devez être prêt, peu importe le niveau ! Les Français sont devenus champions du monde parce qu’ils défendaient bien, c’est le plus important. Nous allons peut-être passer à côté une ou deux fois, mais nous allons rechercher cela. »
Battu à l’aller (3-2), le Bayern aura besoin d’être efficace dans les deux surfaces demain afin de reprendre la tête de la Bundesliga.

par :

Tombé dans la grande marmite du football en 2006, je souhaite partager ma passion magique pour le ballon rond à travers mes écrits.

Cette news Bayern Munich t'a plu ?
Abonne-toi à notre newsletter