US

Barça : Le salaire énorme promis à Griezmann !

par

Critiqué de toutes parts cet été suite au départ rocambolesque de Neymar au Paris Saint Germain et une position assez attentiste sur le marché des transferts, le FC Barcelone semble avoir retenu la leçon puisqu’il a débuté son mercato d’hiver sur les chapeaux de roues en faisant signer coup sur coup le génie brésilien Philippe Coutinho et le défenseur colombier Yerry Mina. Et ce n’est pas fini !

En effet, annoncée depuis quelques temps maintenant, la venue d’Antoine Griezmann en Catalogne l’été prochain se fait de plus en plus certaine les jours passants. Dernière info en date, la Cadena Ser croit savoir que la direction barcelonaise est prête à exploser sa masse salariale pour convaincre l’international français de signer le plus rapidement possible. Si Messi émarge à presque 30 millions d’euros, on sait que le salaire annuel des autres membres de l’effectif reste jusque là dans les limites du raisonnable. Pourtant Josep Maria Bartomeu serait prêt à faire une exception avec Grizou en lui offrant 15 millions d’euros, soit le deuxième plus gros salaire du club à égalité avec Luis Suarez, Coutinho arrivant ensuite avec 14 millions.

Rappelons que récemment, le joueur de l’Atletico Madrid aurait reçu une offre astronomique de la part de Manchester United prêt à lui offrir le plus gros salaire de Premier League. Cependant, davantage séduit par l’Espagne, Griezmann satisfait des conditions salariales proposées par les catalans pourrait très vite se laisser séduire par les sirènes barcelonaises et venir renforcer une armada offensive déjà composée des Messi, Suarez, Dembélé et désormais Coutinho. Le rêve.

 

Retrouvez toute l'actu mercato de FC Barcelone / Barca

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.