5 choses à savoir sur Ventura, le futur sélectionneur italien

Contenu commercial | Nouveaux clients seulement | 18+

L’Euro 2016 n’a pas encore commencé mais on sait déjà qui sera sur le banc de la sélection italienne en septembre prochain. Il s’agit de Giampiero Ventura, qui succèdera à Antonio Conte. Voici tout ce qu’il faut savoir sur lui :

1. Ventura n’est plus tout jeune

Avec Antonio Conte, la Squadra Azzura avait misé sur un entraîneur jeune qui avait une expérience en club assez courte.

Giampiero Ventura, c’est totalement l’inverse. Conte n’avait que 45 ans lorsqu’il a pris en main la sélection italienne, Ventura aura du attendre ses 68 ans !

Giampiero Ventura

2. Giampiero Ventura, mister expérience

Le futur sélectionneur de l’équipe italienne a un CV qui tient sur plusieurs pages.

Forcément, en ayant commencé une carrière d’entraîneur en 1976, le coach a vu plus d’équipe que Xavier Gravelaine.

Giampiero connait toutes les divisions professionnelles du foot italien, il a entraîné des clubs de Série D, de Serie C, Serie B et Serie A !

Giampiero Ventura

3. Un seul trophée sur la cheminée

Malgré ses différentes équipes entraînées et plusieurs montées dans les divisions supérieures, Giampiero Ventura n’a pas une armoire à trophées très remplie.

C’est lors de la saison 1995-1996 que l’entraineur italien remporte sa seule médaille de sa carrière. Avec Lecce, il termine premier du championnat de Serie C1.

Giampiero Ventura

4. Une carrière de joueur très courte

Giampiero Ventura n’est pas le genre de coach qui a acquis sa notoriété durant sa carrière de joueur.

Le futur coach de la Squadra Azzura a effectué seulement quelques années en tant que semi-professionnel formé à la Sampdoria de Gênes.

C’est une grave blessure au dos qui l'empêche d’aller plus loin et qui le pousse à entraîner très tôt.

Giampiero Ventura

5. Un beau travail au Torino

Sans vraiment de moyens, Giampiero Ventura a su installer le Torino en Serie A et en faire une équipe difficile à battre.

Son expertise tactique a permis à certains joueurs de se révéler au Torino comme Ciro Immobile qui a ensuite eu du mal à confirmer dans les plus gros clubs.

Le coach italien quitte donc le club avec le sentiment du travail bien fait.

Tu en veux encore ?

Euro 2016 : 4 chiffres qui prouvent qu’Olivier Giroud est l’homme de la situation

Giroud


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+18Pariez responsablePlay safe