FR

10 expressions cultes de Christian Jeanpierre qui vont nous manquer

par

Personnage très présent dans le football français de part sa place à TF1, Christian Jeanpierre est adepte d’expressions cultes qui ont fait sa renommée.

10 expressions cultes de Christian Jeanpierre qui vont nous manquer

Le 11 mai 2016, TF1 officialisait une nouvelle sous forme de révolution : Grégoire Margotton arrivait aux commentaires de la première chaine de France. Conséquence directe de ce transfert dans les médias : la mise en retrait de Christian Jeanpierre qui était au micro pendant les matchs des Bleus depuis 2008.

Aujourd’hui, l’Equipe a dévoilé que le journaliste, présent depuis trente ans à la chaîne, sera démis de ses fonctions. Pour l’Euro 2020, TF1 préfère miser exclusivement sur le tandem Grégoire Margotton Bixente Lizarazu. Âgé de 54 ans, Christian Jeanpierre pourrait encore attendre avant de raccrocher les micros. Et si ce n’est pas le cas, voici l’occasion de se replonger dans les 10 expressions cultes de Christian Jeanpierre.

10. « Dimanche dans Téléfoot »

Commenter les matchs de l’équipe de France et présenter Téléfoot ne font qu’un pour Christian Jeanpierre qui aime annoncer ce qu’il se passera.

Généralement, on a souvent droit à un reportage exceptionnel sur la semaine des Bleus entre les deux rencontres amicales disputées.

9. « N’est-ce pas Arsène/Bixente ? »

CJP s’est rendu maître dans l’art d’interpeller les consultants qu’il a à ses côtés.

Le duo Bixente Lizarazu et Arsène Wenger (qui est parti) avait souvent droit aux questions de Christian.

Parfois cela donnait des scènes magiques lorsque le coach d’Arsenal répondait en un mot : « oui ».

8. « Juste après le corner, la question de la première mi-temps »

Etre commentateur de l’équipe de France sur TF1, c’est aussi savoir donner l’occasion aux téléspectateurs de gagner un lot.

Pour maintenir le suspens, Christian Jeanpierre faisait attendre les fans de foot après des actions avant de lancer la question.

« Dans quel club évolue Lionel Messi ? Réponse A : le FC Barcelone. Réponse B : le Real Madrid. Attention ! Vous n’avez que 5 minutes ! »

7. « On est à la mi-temps de la mi-temps »

Pour donner des repères de temps aux téléspectateurs Christian Jeanpierre utilise régulièrement cette expression.

A la 22ème minute, on avait souvent droit à « Nous sommes à la mi-temps de la mi-temps ! »

6. « Avec ses grands compas »

Pour désigner un joueur avec des jambes assez grandes, le commentateur de TF1 aime comparer ses membres inférieurs à un outil de géométrie.

Ainsi, Paul Pogba ou Patrick Vieira ont des grands compas.

5. « Balle de but »

Lors d’un corner, d’un coup-franc plus ou moins bien placé, la même phrase sort de la bouche de CJP.

Parfois, ça marche.

4. « Il est étonnant ce joueur »

Lorsqu’un adversaire des Bleus se démarque lors de la rencontre, Christian Jeanpierre sait relever la performance.

Cette expression pouvait être suivie d’un « n’est-ce pas Arsène ? » qui expliquait qu’il avait supervisé le joueur il y a quelques années pour un possible transfert à Arsenal.

3. « Qu’elle est belle cette image »

Grand romantique et amoureux du sport, Christian Jeanpierre aime les moments chargés d’émotions ou de fair-play.

Régulièrement, lorsqu’un joueur propose à un adversaire de le relever en lui tendant la main, la voix de CJP sort du bois.

2. « Attention à ce joueur »

A chaque match, le commentateur de TF1 repère un joueur qui peut être dangereux pour les Bleus.

Généralement, « attention à ce joueur » est assorti d’une statistique lorsque celui-ci approche de la surface de réparation française.

« Il a déjà marqué 3 buts lors des 12 premières rencontres de Ligue 2 ».

1. « Ce diable de … »

C’est l’expression culte qui va le plus nous manquer.

Pour désigner un joueur virevoltant « ce diable de » était l’expression parfaite.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.