La France part en sucette

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

Chaque jours, on a le droit à un nouvel episode de l’équipe de France en Afrique du Sud. Aujourd’hui la journée a été passionnante puisque les joueurs ont refusé de s’entrainer pour apporter leur soutient à Nicolas Anelka.

Ensuite, le préparateur physique des Bleus, Robert Duverne s’est vivement expliqué avec Patrice Evra. Les deux hommes tout proches d’en venir aux mains sont séparés par Raymond Domenech. Furieux, Duverne, jete son chrnomètre à l’autre bout du terrain.

Dans la foulée, le directeur délégué de la FFF, Jean-Louis Valentin a décidé de démissionner de son poste :   » J’ai honte, je quitte immédiatement l’Afrique du Sud pour Paris. Je suis écoeuré, dégoûté, je quitte mes fonctions, ce qui s’est passé est un scandale pour la Fédération, pour l’équipe de France et pour le pays tout entier. Ils ne veulent pas s’entraîner, c’est inacceptable « .

Pour expliquer leur attitude les joueurs ont faire lire un communiqué à Raymond Domenech devant les journalistes : « Tous les joueurs de l’équipe de France sans exception souhaitent affirmer leur opposition à la décision prise par la Fédération Française de Football d’exclure Nicolas Anelka. Nous regrettons l’incident qui s’est produit à la mi-temps du match France-Mexique, nous regrettons encore plus la divulgation d’un événement qui n’appartient qu’au groupe et inhérent à la vie d’une équipe de haut niveau, ajoute ce communiqué. A la demande du groupe, le joueur mis en cause a engagé une tentative de dialogue. Nous regrettons que sa démarche ait été volontairement ignorée. De son côté, la FFF n’a a aucun moment tenté de protéger le groupe. Elle a pris une décision sans consulter l’ensemble des joueurs, uniquement sur la base des faits rapportés par la presse. En conséquence, et pour marquer leur opposition à l’attitude adoptée par les plus hautes instances, l’ensemble des joueurs a décidé de ne pas participer à la séance programmée aujourd’hui. Nous sommes conscients de nos responsabilités, celles de porter les couleurs de notre pays, également celles que nous avons à l’égard de nos supporteurs, des éducateurs, des bénévoles et des innombrables enfants qui ont les Bleus pour modèles. Nous n’oublions rien de nos devoirs. Nous ferons tout individuellement et bien sûr sur le plan collectif pour que la France mardi retrouve son honneur par une performance enfin positive. »

Selon une dernière information de Canal +, Nicolas Anelka serait toujours en Afrique du Sud.


Cette news t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

4 commentaires sur “La France part en sucette

  1. cette equipe et vraiment un scandale c’est honteux. bien trop payer c’est merde qu ils redescendent sur terre il nous font honte. ils devraient rembourser les supporter qui ont fait le deplacement allez l’afrique du sud

  2. kattendez vous de personne qui squate les boite de nuit les tapins et autre alcoolique(govou mdr)c la seul nation qui na aucune discipline.sa me fait plaisir de voir des petite equipe comme la nouvelle zelande ou le paraguay jouer pour leur pays on voit quil sont la pour le representer en france ce nest pas le cas en tout cas je sui fier detre tunisien car au moins on jour pour notre patrie et non l’argent ou les femme prenez exemple.

  3. faudrai laisser les francais un peu tranquille la surmediatisation qu’il on eu les empeche d’etre serein. certe y sont pas jouer contre le mexique mais tant qu’il ya de l’espoir faut espere

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.