US

Manchester City : ça va discuter pour Gabriel Jesus

par

Manchester City : ça va discuter pour Gabriel Jesus

Le buteur brésilien fait partie des plans de Pep Guardiola.

Suite à la prolongation de contrat de Pep Guardiola, la formation de Manchester City va maintenant s’attaquer aux prolongations de contrat de ses meilleurs éléments. Selon le Daily Star, les Cityzens vont prochainement entamer des discussions avec l’entourage du Gabriel Jesus.

Sous contrat jusqu’en juin 2023, le buteur brésilien devrait rapidement se voir proposer un nouveau bail avec les Skyblues. Ces derniers veulent lui proposer une prolongation de deux ans soit jusqu’en 2025. Côté salaire, il est prévu qu’il multiplie ses émolument par deux pour atteindre une somme proche de 325.000 euros par semaine.

Retrouvez toute l'actu mercato de Manchester City

Danemark
Belgique
Les cotes peuvent changer. Dernière mise à jour 16 juin 2021 13 h 37 min.

Les cotes peuvent changer. Dernière mise à jour 16 juin 2021 14 h 29 min.

Les cotes peuvent changer. Dernière mise à jour 16 juin 2021 13 h 07 min.

Finlande
Belgique
Les cotes peuvent changer. Dernière mise à jour 16 juin 2021 13 h 07 min.

Italie
Pays de Galles
Les cotes peuvent changer. Dernière mise à jour 16 juin 2021 13 h 32 min.

Portugal
France
Les cotes peuvent changer. Dernière mise à jour 16 juin 2021 13 h 32 min.

Les cotes peuvent changer. Dernière mise à jour 16 juin 2021 13 h 16 min.

Les cotes peuvent changer. Dernière mise à jour 16 juin 2021 13 h 16 min.

Portugal
Allemagne
Les cotes peuvent changer. Dernière mise à jour 16 juin 2021 13 h 15 min.

Angleterre
Ecosse
Les cotes peuvent changer. Dernière mise à jour 16 juin 2021 13 h 32 min.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.