L’Inter veut des latéraux et un milieu

Nouveaux clients seulement | Contenu commercial | 18+

Actuellement 4ème de Serie A, l’Inter Milan et notamment son entraineur Walter Mazzarri envisagerait de s’attacher de nouveaux joueurs pour renforcer leur effectif et notamment au poste de latéraux et au milieu de terrain.

En ce qui concerne l’entrejeu, la priorité semble déjà désigné. Il s’agirait de Radja Nainggolan, l’international belge de Cagliari. En cas d’échec sur ce dossier, c’est le suisse de Napoli, Blerim Dzemaili qui pourrait être signé, ou le joueur de Porto, Fernando, qui arrive en fin de contrat.

A noter que selon la presse italienne, le dossier du sarde sera très difficile à boucler puisque le président Cellino réclame 15 millions d’euros. Une somme identique à celle demandé par De Laurentiis pour Dzemaili, à moins que les Nerazzurro accepte de leur laisser Freddy Guarin.

Au niveau des latéraux, ça se corse puisque un renfort devrait arriver de chaque côté de la défense où Jonathan, Nagatomo, Wallace (qui n’est que prêté) et Alvaro Pereira ne semblent pas convaincre.

De là, la presse italienne révèle depuis plusieurs jours toutes les pistes étudiées par les intéristes. Sur les tablettes milanaises, on trouverait les noms de Jetro Willems (PSV Eindhoven), Domenico Criscito (Zenith), Sime Vrsaljko (Genoa), Leighton Baines (Everton), Emiliano Insua (Atletico Madrid), Christian Ansaldi (Rubin Kazan) et Christian Maggio (Naples).

Au passage, Itasportpress révèle une possible offre de 7 millions d’euros pour Vrsaljko, plus McDonald Mariga.

Affaire à suivre…


Cette news Inter Milan t'a plu ? Abonne-toi à notre newsletter
A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.
+18Les jeux d'argent et de hasard sont resérvés aux personnes majeures.