FR

Xavi prolonge, mais pourrait quand même revenir à Barcelone !

par

L’aventure de Xavi à Al-Sadd touche à sa fin.

Arrivé au Qatar durant l’été 2015, l’Espagnol Xavi ne quittera pas Al Sadd dans les prochaines heures comme récemment annoncé.

« Je suis heureux de faire partie de ce club pour un an de plus. On va continuer de travailler dur pour rendre la confiance qui nous est offerte. »

Néanmoins, le technicien ibérique n’aurait pas l’intention de s’éterniser au Qatar et pourrait donc quand même faire ses valises un an dans un futur proche.

En effet, l’ancien milieu de terrain serait candidat à la succession de Quique Setién au FC Barcelone, d’autant plus que la fin de saison ne se passe pas comme prévu en Catalogne.

D’ailleurs, d’après la version arabe de la chaîne beIN Sports, Xavi aurait indiqué à sa direction qu’entrainer son clubs formateur était dans ses projets.

Il y a quelques jours, l’intéressé avait déjà confirmé dans les colonnes de Sport son intention d’entrainer son club formateur.

« Ma plus grande ambition c’est d’être l’entraîneur du Barça et revenir au club pour triompher. Pas moi, mais les joueurs et le club. Mon staff technique se prépare énormément pour ça. »

Xavi qui était déjà évoqué cet hiver pour remplacer Valverde a toutefois expliqué qu’à l’époque « le contexte et le timing n’étaient pas bons », mais il « espère que l’opportunité se représentera ».

Pour l’aider, la direction qatarie a accepté d’inclure à sa prolongation une clause de résiliation activable seulement si le Barça lui propose le poste de coach, d’après L’Equipe.

Affaire à suivre…

Retrouvez toute l'actu mercato de FC Barcelone / Barca

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.