FR

Une pépite du LOSC bientôt en professionnel à l’OGC Nice

par

Une pépite du LOSC bientôt en professionnel à l’OGC Nice

Les Aiglons entament dès à présent leur mercato. Alors qu’ils peuvent encore se qualifier pour une Coupe d’Europe via le Championnat, les Azuréens devraient enregistrer la signature du jeune Badredine Bouanani, né en 2004 et évoluant jusqu’à présent au LOSC.

Bouanani, un jeune talent courtisé

Considéré comme l’un des jeunes talents les plus prometteurs de sa génération, le jeune Badredine Bouanani (17 ans) évolue en contrat aspirant du côté du LOSC, où il évolue avec la réserve. Alors que son bail expire au moins de juin, les prétendants se bousculent et l’Olympique Lyonnais ainsi que les Girondins de Bordeaux, deux équipes réputées pour leur gestion des jeunes, s’intéressent à son profil.

Il devrait signer à Nice

Cependant, selon plusieurs sources dont Foot Mercato, c’est bien à l’OGC Nice que le franco-algérien devrait évoluer la saison prochaine, et ce n’est pas tout: Bouanani serait sur le point de signer son premier contrat professionnel avec le Gym, finaliste malheureux de la Coupe de France il y a quelques jours. L’ailier est proche d’un accord avec la formation entraînée par Christophe Galtier.

Un joueur qui correspond au projet INEOS

L’arrivée de Badredine Bouanani, né en 2004, s’inscrit dans la politique de formation que veut mettre en place Nice depuis l’arrivée d’INEOS en 2019. Si le transfert se confirme, il faudra néanmoins suivre avec attention l’évolution du joueur, qui devra faire face à une rude concurrence à ce poste. Un prêt à Lausanne, autre propriété de Ratcliffe, pourrait ainsi être dans les tuyaux.

YT Ligue 1 J37 14 mai 2022
18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.