US

Un coup de tonnerre à venir dans le dossier Luis Suarez !

par

Transferts vers Barcelone

Actuellement à l’Atlético Madrid, Luis Suarez arrive en fin de contrat avec les Colchoneros. Du beau monde s’est positionné. Pourtant, l’attaquant uruguayen aurait déjà quelque chose de prévu pour son avenir.

Suarez va quitter l’Atlético Madrid

En 2020, en pleine période de COVID-19 et de Final 8 de LDC à Lisbonne, Luis Suarez brillait une dernière fois avec le Barça. Ronald Koeman, entraîneur de l’époque, ne comptait plus sur lui et l’attaquant a dû précipitamment faire ses valises. Direction l’Atlético, à contrecœur donc, où il a inscrit 34 buts en 80 matchs depuis deux saisons. En fin de contrat et en froid avec Diego Simeone, il n’est plus vraiment titulaire. Le voir partir libre semble désormais inéluctable.

Des intérêts concrets pour relancer Suarez

Ainsi, la presse espagnole s’en donne à cœur joie et le flou est encore total. L’Atlético Madrid a certes une saison à terminer, mais l’ancien attaquant de Liverpool a certainement la tête ailleurs. Certains clubs auraient déjà fait part de leur intérêt à l’idée de recruter le buteur de 35 ans. En Angleterre, c’est Aston Villa, entraîné par Steven Gerrard qu’il a connu à Anfield, qui serait chaud. Fenerbahçe ou l’Inter Miami seraient eux aussi venus aux renseignements pour la star uruguayenne.

Suarez voudrait revenir au FC Barcelone !

Pourtant, le principal intéressé n’aurait lui aucune de ces destinations en tête. C’est bel et bien au Barça, là où il a évolué entre 2014 et 2020, où il aurait l’intention de jouer ! Auteur de 198 buts en 283 matchs toutes compétitions confondues avec le club catalan, Suarez aimerait se faire plaisir une dernière fois avant de prendre sa retraite ou de retourner au pays. Reste à connaître la position de la direction barcelonaise, qui a rapatrié Dani Alves à moindre coût il y a quelques mois.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.