US

Chelsea avance très bien sur le dossier Timo Werner !

par

Annoncé proche de Liverpool, Timo Werner pourrait finalement rejoindre Chelsea. Le club londonien pourrait réaliser un gros coup sur le mercato estival avec la venue du buteur allemand.

Chelsea avance très bien sur le dossier Timo Werner !

Après plusieurs semaines de forcing, la formation de Chelsea pourrait réaliser un gros en coup en vue du prochain mercato estival. En effet, les Blues qui recherchent un attaquant de classe mondiale pour retrouver les sommets de la Premier League, auraient jeté leur dévolu sur Timo Werner.

Aujourd’hui, les discussions seraient très avancées et un accord pourrait rapidement aboutir entre le club londonien et l’international allemand. Selon les dernières informations venues d’Allemagne et plus précisément du média Bild, Chelsea proposerait un contrat de cinq ans au joueur avec à la clé un salaire annuel de dix millions d’euros. Une proposition qui séduirait fortement le buteur du RB Leipzig.

Timo Werner ok avec Chelsea !

Concernant l’indemnité de transfert, le club entraîné par Frank Lampard serait disposé à payer la clause libératoire du joueur. Cette dernière est fixée à 60 millions d’euros jusqu’au 15 juin prochain. En cas d’accord entre toutes les parties, les Blues réaliseraient une magnifique affaire puisque pour rappel, l’ancien joueur du VFB a inscrit 31 buts et délivré 12 passes décisives en 40 rencontres toutes compétitions confondues.

Cela tombe bien puisque selon  plusieurs médias comme la BBC, Timo Werner a donné son accord pour rejoindre Chelsea. Face à la réticence des Reds à payer la clause, le buteur allemand serait déterminé à rejoindre les Blues.

Après Hakim Ziyech, Chelsea pourrait donc s’offrir un autre gros coup mercato.

Retrouvez toute l'actu mercato de Chelsea

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.