FR

Real Madrid : Zinedine Zidane répond (fermement) aux rumeurs

par

Zinedine Zidane est en colère contre les journalistes qui annoncent don départ.Real Madrid : Zinedine Zidane répond (fermement) aux rumeurs

Troisième de Liga à 10 points du leader, l’Atletico Madrid, le Real Madrid vit une saison difficile sur le plan national, d’autant plus que le club a également échoué lors de la Copa del Rey et la supercoupe d’Espagne.

Interrogé à ce sujet et sur un possible départ, Zinedine Zidane a fait part de son agacement envers les journalistes qui ne cessent d’évoquer son futur départ.

« Un jour je suis viré, le lendemain je ne le suis plus. Puis si nous perdons, le lendemain je suis de nouveau viré. C’est la réalité. Je l’ai acceptée, mais je suis en colère parce que vous faites votre travail, mais nous voulons tous faire le nôtre. Respectez ceux qui travaillent ici. (…) Est-ce que ça me fait plaisir d’entendre que je suis dehors à chaque fois qu’on fait un mauvais match ? Eh bien non, je ne suis pas content. Je suis remonté, je ne suis pas content car j’estime que je ne mérite pas ce traitement. J’ai envie qu’on me laisse tranquille au moins cette saison, qu’on me laisse travailler avec mon équipe, avec tous mes joueurs qui ont gagné la Liga l’année dernière. Je veux juste du respect. Et en fin de saison, si je n’y suis pas arrivé oui, il faudra changer. Je suis le premier à le dire, je l’ai toujours dit, j’ai toujours assumé mes responsabilités. Je suis un peu remonté, mais heureusement. Je suis resté enfermé deux semaines comme un lion en cage. J’ai envie de m’en sortir, de m’affirmer, de montrer qu’on va se battre ».

Défait par Levante (1-2) samedi dernier, le Real va tenter de se relancer aujourd’hui sur la pelouse de Huesca (16h15).

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.