US

RC Lens : Sikora parti pour rester ?

par

Le RC Lens peut souffler depuis le début de semaine. Grâce à sa victoire face au Paris FC (1-0), le club lensois est officiellement maintenu en Ligue 2 au terme d’une saison des plus chaotiques. Après un départ manqué, marquée par 7 défaites consécutives, les Lensois ont relevé la tête.

Eric Sikora, alors entraîneur de la réserve et arrivé rapidement pour redresser les Sang et Or, pourrait finalement voir l’aventure continuer. Lui qui espérerait être conservé après avoir réussi l’opération maintien a reçu ces derniers jours le soutien de ses dirigeants.

Le manager sportif, Eric Roy, a confirmé le technicien dans ses fonctions en conférence de presse, repoussant les rumeurs d’une venue de Jorn Andersen, sélectionneur de la Corée du Nord entre mai 2016 et mars 2018 :

On travaille avec Éric Sikora depuis longtemps en vue de la saison prochaine. Le dossier a été clos quand Arnaud Pouille l’a confirmé à son poste. Il lui reste un an de contrat.

Le directeur général de Lens, Arnaud Pouille, s’est lui montré plus nuancé :

On va tirer un bilan de la saison mais on va le faire dans les règles de l’art. On va se poser autour de la table avec Éric Sikora mais le bilan ira bien au-delà de l’équipe première. Il concernera tout le club.

Si tout semble bon pour un maintien de Eric Sikora, l’entraîneur du RCL devra toutefois attendre la décision du conseil d’administration du club. Ce dernier se réuni le 11 mai prochain.

Selon la Voix du Nord, le choix de Joseph Oughourlian, grand patron du club désormais, sera celui qui fera pencher la balance.

Retrouvez toute l'actu mercato de RC Lens

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.