US

PSG : une nouvelle piste en attaque

par

Le Paris Saint Germain pisterait Erling Braut Haaland pour la saison prochaine.

PSG : une nouvelle piste en attaque

Arrivé l’hiver dernier au Borussia Dortmund, l’attaquant Norvégien Erling Braut Haaland pourrait ne pas faire long feu au sein du club allemand.

En effet, de nombreux cadors européens seraient déjà prêts à le récupérer quitte a formuler un gros chèque, comme le Real Madrid !

Néanmoins, si l’on en croit le média catalan Sport, le Real ne serait pas seul sur ce dossier puisque le Paris Saint Germain serait aussi sur les rangs.

« La stratégie de Florentino Pérez et Zinedine Zidane pour recruter Mbappé a fini par dépasser la patience de Nasser Al-Khelaïfi, président du PSG, et du directeur sportif Leonardo. Le PSG va répondre avec des moyens forts. Premièrement, il ne négociera pas le départ du jeune attaquant français et l’obligera à aller au bout de son contrat en juin 2022. Deuxièmement, il va entrer dans la course pour Erling Haaland, le dernier ‘caprice’ footballistique des Madrilènes.» 

Le média ibérique explique que le directeur sportif brésilien aurait même l’accord de ses dirigeants pour faire d’Haaland le successeur d’Icardi et Cavani.

«Leonardo a demandé l’avis de ses ‘chefs’ pour le cas Mbappé et ils ont donné leur accord. Le PSG perdra une grande somme, mais le Real Madrid n’aura pas le joueur avant la saison 2022-2023. Un temps suffisant pour savoir si Mbappé se tient à l’idée du départ ou s’il accepte finalement une prolongation. L’autre partie de la réponse est immédiate. Le PSG a décidé de ne pas lever l’option d’achat Icardi et a un accord avec Cavani pour qu’il termine son aventure parisien. Il faudra donc un buteur. Haaland plaît au club et ce serait en plus une claque pour le Real Madrid. » 

Haaland aurait une clause libératoire estimée à 75 millions d’euros.

 

Retrouvez toute l'actu mercato de Borussia Dortmund

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.