US

PSG : Thomas Tuchel fait un point mercato

par

En conférence de presse, Thomas Tuchel Tuchel a fait un point mercato.

Alors que le Paris Saint-Germain a repris le chemin de l’entraînement en début de semaine, le club de la Capitale va devoir monter en puissance pour disputer les deux coupes nationales et la fin de la Ligue des Champions. Interrogé, Thomas Tuchel a évoqué les derniers dossiers chauds du mercato.

Un groupe restreint

« Si on n’a pas de possibilité comme les années précédentes, on doit être créatif. Avec les départs de Cavani, Meunier, Kouassi, on doit trouver des joueurs, mais ce n’est pas toujours facile. Mais je reste calme, ça ne change rien si je suis en colère. Si on achète un joueur maintenant, il ne pourra pas jouer les derniers matchs. Le plus important est d’avoir toute mon énergie pour les joueurs présents. On a un groupe restreint maintenant. On reste focalisé sur la saison, on ne va pas se prendre la tête avec le mercato, ce sera après la Ligue des Champions. »

Recruter un latéral gauche ?

« Telles ? On a déjà Bernat et DialloKurzawa a fait une très belle saison, il était très fiable. Si on a Layvin et Juan (Bernat) on sera très fort à ce poste. On aura beaucoup de matchs en peu de temps la saison prochaine. Si on peut prolonger Kurzawa, c’est bien. Mais on doit aussi trouver des solutions à droite pour remplacer Meunier. Le plus important est que Kurzawa soit là pour les deux mois. »

Le cas Julian Draxler

« Oui, je compte sur lui. Je suis focalisé jusqu’à la fin de Ligue des Champions et sur les deux finales, je compte sur lui. Il est fiable, il a la qualité. C’est notre joueur. J’aime beaucoup travailler avec lui. Pour après, ce n’est pas seulement mon choix, on doit parler avec le joueur et le club »

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.