US

PSG : Neymar refuse une prime astronomique pour prolonger

par

Le Brésilien ne veut toujours pas renouveler son contrat à Paris et fait toujours parti des plans du mercato du Barça.

PSG : Neymar refuse une prime astronomique pour prolonger

Le Paris Saint-Germain espère conserver Neymar l’été prochain. La crise sanitaire a renforcé le club de la capitale dans cette optique et Leonardo souhaite désormais prolonger sa star au delà de 2022 et la fin de son contrat. Le but étant de verrouiller définitivement le numéro 10 et d’écarter les velléités des autres équipes dont le FC. Barcelone.

Mais selon Mundo Deportivo, le Brésilien aurait refusé une prime de 100 millions d’euros pour une prolongation au PSG. Neymar espère toujours rejoindre le Barça l’été prochain en dépit de l’énorme faveur consentie par la direction parisienne.

L’ancien joueur du Barça est cependant au courant qu’il devra faire d’énormes sacrifices s’il veut revenir en Espagne. Mais Neymar serait prêt à toucher la moitié de ce qu’il reçoit actuellement au PSG pour rejoindre le club catalan.

Face à l’intransigeance des dirigeants qataris, Bartomeu pense toujours à utiliser la clause libératoire fixée par la FIFA pour le Brésilien. Mais pour que la fédération internationale émette un prix sur un joueur, ce dernier doit d’abord informer officiellement son club de son intention de partir.

Cependant Neymar attendrait les plans du Barça et la garantie que les catalans iront jusqu’au bout pour un transfert  avant d’utiliser la FIFA et la clause de résiliation.

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.