US

PSG : Neymar pourrait rencontrer les dirigeants !

par

Voila qui pourrait être le nouveau feuilleton de l’été.

Sport révélait aujourd’hui que Neymar ne se sentait plus si épanoui au Barça, où la forme toujours étincelante de Messi commence à l’agacer, lui qui a déclaré vouloir devenir le numéro 1.

Il avait commencé par rappeler son allégeance à Messi, obligatoire pour ne pas être blacklisté à Barcelone.

 Evidemment que je rêve de devenir le meilleur, mais les gens parlent de ça comme si ce n’était pas possible ici. Moi, je crois que je peux le faire, mais avec calme tranquillement. Je ne suis pas pressé.  Moi, tout ce que je veux, c’est jouer avec les meilleurs joueurs du monde. Et le meilleur de tous, c’est Leo (Messi).

Mais le 10 juillet dernier, il s’est montré plus énigmatique.

 Qui sait de quoi demain est fait. Maintenant, je suis heureux, bien adapté au club. Mais tout peut arriver, qui sait… 

En tout cas, le club parisien s’est déjà positionné afin de tenter de profiter de la moindre brèche dans la belle entente entre Neymar et le club Culé.

Le quotidien madrilène AS affirme même qu’une rencontre entre le père (et agent) du joueur et Nasser El Khélaïfi est prévue dans la semaine afin de discuter des éventuelles velléités de départ de la star brésilienne !

Paris serait même disposé à mettre sur le table les 222 millions d’euros de clause libératoire du joueur, ce qui en ferait évidemment le transfert le plus cher de tous les temps.

Attention toutefois pour Paris à ne pas être utilisé comme un simple moyen de pression pour obtenir un meilleur contrat pour le joueur, comme c’avait été le cas il y a quelques années avec Cristiano Ronaldo.

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.