CN

Le PSG lance son mercato estival !

par

La défaite face au Real Madrid en huitièmes de finale de Ligue des Champions est sur le point de lancer une révolution au Paris Saint-Germain. Tant dans le sens des départs que des arrivées, l’effectif parisien devrait être transformé en profondeur.

Plusieurs départs sont en effet déjà sur la table : Kévin Trapp, Layvin Kurzawa et Javier Pastore semblent les plus proches de la sortie, Tuttosport indiquant même ce mardi que la Juventus Turin serait intéressé par l’arrière gauche français.

D’autres se poseraient des questions face à l’inconnue au poste d’entraîneur. Alphonse Areola, Thomas Meunier, Julian Draxler, Adrien Rabiot ou encore Angel Di Maria et Edinson Cavani hésiteraient à rester selon le Parisien.

Sans compter les rumeurs autour de Neymar et d’un possible départ vers le Real Madrid ou le FC Barcelone. Mais le PSG devrait contre-attaquer.

Selon la Gazzetta dello Sport, le club parisien est intéressé par Miralem Pjanic, le milieu de la Juventus Turin. Une piste d’autant plus crédible en cas d’arrivée de Massimiliano Allegri au poste d’entraîneur.

En Angleterre, le Telegraph évoque de son côté le nom de Toby Alderweireld en défense centrale. Son profil plairait aux dirigeants de la capitale, soucieux également de son prix abordable : autour de 45 millions d’euros.

Enfin, les Parisiens se seraient aussi lancés dans la course pour Mohamed Salah selon divers médias anglais. A la poursuite du Real Madrid ou du FC Barcelone, le PSG semble avoir pris du retard. Mais le mercato parisien est bel et bien lancé !

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.