CN

PSG : Alisson se confie sur son avenir !

par

Le Paris Saint-Germain tarde à se décider. Si le club de la capitale souhaite un gardien de but expérimenté pour remplacer Kévin Trapp ou Alphonse Aréola, aucun nom n’est pour le moment signé.

Alors que la piste Gianluigi Buffon semblait faite, elle prend du retard ces derniers jours. Résultats, les dirigeants parisiens surveillent les autres dossiers, comme celui d’Alisson Becker, auteur d’une belle saison à la Roma.

Le portier brésilien, convoqué pour le Mondial en Russie, s’est exprimé à ce sujet sur UOL Esporte en marge de la victoire du Brésil sur l’Autriche (3-0). Pour lui, un transfert reste possible mais tout doit être bouclé rapidement :

Ce que je veux, c’est tout faire avant la Coupe du Monde. J’ai laissé la responsabilité de toutes les négociations à mon agent. Si ce n’est pas résolu avant le premier match contre la Suisse, il faudra attendre après la Coupe du Monde. Mes pensées sont concentrées à 100% sur l’équipe brésilienne. Il y a des possibilités, nous travaillons tous ensemble, avec Rome, en respectant toujours le club. Nous verrons s’il se passe quelque chose cette semaine.

Reste à savoir si le PSG pourra accélérer. Le club français attend en effet les sanctions de l’UEFA vis à vis du fair-play financier. Parmi elles, un encadrement des transferts est probable selon plusieurs sources.

De quoi compliquer la tâche de Paris dans ce dossier, d’autant que la concurrence est forte. Barcelone, Liverpool ou encore le Real Madrid sont sur les rangs. Alisson a disputé 49 rencontres cette saison avec l’AS Roma, pour 47 buts encaissés.

Retrouvez toute l'actu mercato de Paris Saint-Germain / PSG

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.