FR

OM : une liste de plusieurs entraîneurs pour remplacer André Villas-Boas

par

L’été sera chaud du côté de l’Olympique Marseille.

OM : une liste de plusieurs entraîneurs pour remplacer André Villas-Boas

Second du championnat derrière le Paris Saint-Germain, la formation de l’Olympique Marseille venait de terminer une belle saison avec à la clé une qualification pour la prochaine Ligue des Champions. Tout allait bien jusqu’au départ d’Andoni Zubizarretta. Cette nouvelle pourrait pousser André Villas-Boas vers la sortie puisque ce dernier avait lié son venir à celui du directeur sportif espagnol.

Du coup, le club phocéen va devoir se mettre à la recherche d’un entraîneur. Selon La Marseillaise et L’Equipe, plusieurs noms seraient déjà évoqués pour prendre la succession du coach portugais. La priorité numéro une du président olympien se nommerait Christophe Galtier. Actuellement à Lille, ce dernier qui dispose d’un contrat jusqu’en 2021 semble vouloir rester dans le Nord de la France pour y poursuivre sa mission.

Des entraîneurs français et étrangers dans le viseur

OM : une liste de plusieurs entraîneurs pour remplacer André Villas-Boas

Du coup d’autres pistes seraient à l’étude comme Leonardo Jardim ou encore Bruno Genesio. Le premier est libre de tout contrat depuis son licenciement de l’AS Monaco. Quant au second, il dispose d’un confortable salaire en Chine où il fait les beaux jours de Beijing Guoan.

Pour finir, les noms d’Hervé Renard, Sven-Goran Eriksson et Vicenzo Montella circuleraient également. Une chose est sûre, le temps presse car il faut rapidement préparer le mercato estival pour de nouveau lutter la saison prochaine.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.