OM : un mercato très difficile en vue

par :

Les Olympiens vont vivre des semaines agitées.

OM : un mercato très difficile en vue

Dans le viseur des supporters phocéens et de l’UEFA pour non respect du fair-play financier, Jacques-Henri Eyraud va vivre des semaines très difficiles au sein de l’Olympique Marseille. Dans un premier temps, il va devoir trouver un nouveau directeur sportif suite au départ d’Andoni Zubizarreta.

Ensuite, il se pourrait qu’il perdre son entraîneur André Villas-Boas. Le coach portugais serait sur le départ. Ce dernier ne serait pas d’accord avec son président concernant le futur de l’OM. En effet, les Olympiens qui retrouveront la Ligue des Champions l’an prochain, ne pourront pratiquement pas recruter à moins de tenter des coups sous forme de prêt.

Il faut vendre beaucoup avant d’acheter

La priorité marseillaise pour cet été notamment au mercato, est la vente de quelques joueurs pour renflouer les caisses du club. Selon le quotidien L’Equipe, la direction phocéenne aurait confié qu’il fallait vendre au minimum  pour 60 millions d’euros. Dans l’entourage de l’entraîneur lusitanien, on estime que ce n’est plus un projet sportif, c’est devenu de la finance.

Concernant l’effectif, Alvaro Gonzalez pourrait ne pas être conservé, Florian Thauvin annoncé qu’il restait mais en cas d’offre, il pourrait être poussé vers la sortie. Kevin Strootman qui dispose d’un très confortable salaire pour un remplaçant ne serait pas pressé de partir.

Les éléments qui auraient vraiment des pistes pour cet été sont Morgan Sanson, Bounar Sarr, Valère Germain et Boubacar Kamara.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.