US

OM : Pablo Longoria et Jorge Sampaoli vont tout changer

par

Le match à Nice a révélé des carences dans l’effectif.OM : Pablo Longoria et Jorge Sampaoli vont tout changer

Défait par Nice (3-0) après deux victoires contre le Stade Rennais (1-0) et le Stade Brestois (3-1), l’Olympique de Marseille s’est remis au travail pendant cette trêve internationale et récolter 3 points contre Dijon le 4 avril prochain.

De son côté, Pablo Longoria, le nouveau président du club voit bien plus loin que cette date là et cherche déjà à bonifier l’effectif pour la saison prochaine, surtout que le groupe ne semble pas correspondre au système de jeu et à l’animation de Jorge Sampaoli.

La blessure de Nagatomo a notamment embêté l’Argentin qui, sans profil équivalent, a dans un premier temps fait rentrer Hiroki Sakai avant de choisir Luis Henrique.

En attaque aussi, Sampaoli a été déçu de l’association Payet-Milik qui n’était pas assez proche l’un de l’autre et l’international tricolore est sorti aux alentours de la 70ème minute de jeu.

On n’évoque pas le cas Ntcham qui n’a une nouvelle fois pas su convaincre et est sorti à la mi-temps ou encore Valère Germain qui n’a toujours pas été utilisé par l’ancien sélectionneur chilien.

De ce fait, le prochain mercato devrait ressembler à un véritable chantier avec de nombreux départs et autant d’arrivées, comme l’a indiqué le journal La Provence.

« En coulisses, Pablo Longoria prépare d’ores et déjà la suite, en collaboration avec son bras droit David Friio et son coach. Il est acquis que l’OM de demain n’aura pas grand-chose à voir avec celui de ces jours-ci.»

Affaire à suivre…

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.