FR

OM : Moreno et deux nouveaux joueurs visés en défense

par

Pablo Longoria chercherait toujours des renforts en défense.OM : Moreno et deux nouveaux joueurs visés en défense

Si le nom de David Luiz circule beaucoup cet été du côté de l’Olympique de Marseille, Jorge Sampaoli aurait une autre idée en défense et de nouveau un Brésilien.

En effet, le technicien Argentin apprécierait Luan Peres qu’il a côtoyé à Santos. Ce dernier est revenu au club cet hiver en provenance du FC Bruges où il a vécu une expérience compliquée.

Son départ n’est pas forcément d’actualité, mais la direction du club auriverde ne le retiendra pas en cas de bonne offre, selon O Globo. Un club russe serait aussi sur ses traces.

Tavares ou Moreno à gauche ?

Outre Perez, un jeune défenseur Portugais de 21 ans serait espéré. Il s’agirait de Nuno Tavares et une première offre aurait déjà été formulée pour lui, comme l’a indique sur les ondes de Radiomarte, Cesar Boaventura.

« La saison prochaine ? Je ne pense pas qu’il jouera pour Benfica, je pense qu’il partira mais pas pour Naples. Avec Naples, il y a beaucoup de spéculations mais rarement quelque chose de concret. Il y a plutôt des offres concrètes de France et d’Angleterre. (…) En tant qu’intermédiaire, j’ai apporté une offre à Benfica d’un club français qui se reconstruit pour faire une équipe de Ligue des Champions, Marseille »

Selon Record, les dirigeants de Benfica attendent un montant de 15 millions d’euros sur ce dossier, soit presque le double de l’autre piste phocéenne dans ce couloir.

En effet, Longoria n’a pas abandonné le dossier Alex Moreno (Betis Seville) qui pourrait être recruté contre 8 millions d’euros, si l’on en croit le média La Razon,.

A noter que l’ancien joueur du Rayo Vallecano dispose au départ d’une clause libératoire de 40 millions d’euros.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.