US

OM : Milik sera Olympien l’an prochain, Longoria espère que Kamara aussi

par

Arkadiusz Milik devrait bien être Marseillais la saison prochaine.OM : Milik sera Olympien l’an prochain, Longoria espère que Kamara aussi

Formé au club, Boubacar Kamara arrive en fin de contrat du côté de l’Olympique de Marseille et rien ne dit qu’il étendra son bail dans un avenir proche.

Pourtant, Pablo Longoria travaille d’arrache pied pour convaincre l’international espoir de rester, comme il l’a indiqué dans un long entretien accordé au journal L’Equipe.

« Les pourparlers sont ouverts depuis longtemps. Ils se sont accentués dernièrement. C’est un actif important pour le club, je souhaite qu’il prolonge. Mais il n’y a pas qu’une partie dans des négociations, cela doit être la volonté générale. Le football est en mutation. Il y a vingt ans, les clubs avaient un pouvoir extraordinaire sur les joueurs, trop même. Ces dernières années, on est passé dans un football où les joueurs ont pris beaucoup de pouvoir. (…) On a proposé différentes formules pour trouver un schéma où tout le monde s’épanouirait et se sentirait prêt à continuer. (…) Il y a match, le ballon est au milieu du terrain, tout le monde doit y mettre du sien.»

En attendant, le président espagnol a tenu à rassurer les supporters du club sur le dossier Arkadiusz Milik.

« On a toujours parlé de l’opération Milik comme d’une opération compliquée. Mais c’est un joueur qui, à la fin, sera la propriété de l’OM.»

Pour rappel, le Polonais était prêté par Naples pour 18 mois avec une option d’achat à hauteur de 8 millions d’euros

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.