FR

OM : le club a proposé un nouveau contrat à André Villas-Boas

par

André Villas-Boas aurait la possibilité de prolonger son contrat.

OM : le club a proposé un nouveau contrat à André Villas-Boas

Annoncé vers la sortie, encore plus après le départ d’Andoni Zubizarreta, André Villas-Boas n’est pas encore part.

En effet, la formation olympienne a annoncé dans un communiqué officiel publié ce mardi, qu’un contrat aurait même été proposé au technicien portugais.

 » À la suite d’informations erronées dans la presse du jour concernant la prolongation de contrat proposée à André Villas-Boas, l’Olympique de Marseille souhaite rétablir la réalité des faits. Dès la semaine dernière, le Président de l’Olympique de Marseille Jacques-Henri Eyraud a évoqué avec André Villas-Boas sa volonté de lui proposer une prolongation de contrat. Dans le week-end, Frank McCourt a confirmé à André Villas-Boas être en ligne avec Jacques-Henri Eyraud et souhaiter qu’ils travaillent tous les deux aux modalités de cette prolongation. »

Le club aurait notamment fait parvenir à son entraineur ce lundi en fin de journée « une proposition de prolongation de contrat de 2 ans (saisons 2021/22 et 2022/23) + 1 année en option (2023/24), si l’OM est qualifié en Champions League cette année-là. »

Les Marseillais souhaitent instaurer un peu de stabilité au club qui a pour rappel connu 24 entraineurs depuis 20 ans, comme le précise le club à travers son communiqué.

Avec AVB, « l’Olympique de Marseille souhaite écrire une page décisive de son histoire moderne ».

Reste à savoir si ce dernier va accepter désormais.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.