FR

OM : le Celtic ouvre la porte à Olivier Ntcham

par

Olivier Ntcham pourrait de nouveau avoir un avenir au Celtic Glasgow.OM : le Celtic ouvre la porte à Olivier Ntcham

Prêté par le Celtic à l’Olympique de Marseille lors du dernier mercato d’hiver, le milieu de terrain Olivier Ntcham devrait, sauf surprise, faire son retour en Écosse cet été.

Une mauvaise nouvelle pour les rivaux des Glasgow Rangers qui n’avaient pas prévu de récupérer celui qui est sous contrat jusqu’en juin 2022 seulement.

Toutefois, l’ancien international espoir tricolore pourrait bien profiter de son retour au Royaume Unis pour se relancer.

Le nouvel entraineur Kennedy ne s’interdit rien en tout cas, comme il l’a déclaré en conférence de presse.

« Nous ne fermons aucune porte à Olivier. Je lui ai parlé, il y a quelques semaines. J’ai une très bonne relation avec lui. Il était impatient de se lancer dans un nouveau défi, et le club l’avait accepté. Mais s’il y a des changements d’ici cet été, Olivier pourrait être motivé pour donner une autre chance au Celtic. C’est un très bon joueur, comme nous le savons, c’est donc une conversation qui devra avoir lieu à la fin de la saison, si Olivier veut revenir et veut se battre sous les couleurs du Celtic. Il pourrait être un élément important, à l’avenir, car c’est un joueur talentueux. (…) Ça n’a pas fonctionné à Marseille, pour lui, parfois l’herbe n’est tout simplement pas plus verte ailleurs. C’est un bon garçon, il est professionnel et, dans les semaines à venir, le club devra lui parler avec lui de son futur. »

A l’OM, il n’a pris part qu’à 6 rencontres dont 3 seulement comme titulaire.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.