US

OM : Jorge Sampaoli veut des recrues

par

Le mercato de l’Olympique de Marseille devrait être mouvementé.OM : Jorge Sampaoli veut des recrues

A en croire les médias ces derniers jours, l’Olympique de Marseille devrait s’agiter durant ce mercato.

D’ailleurs, Jorge Sampaoli a de nouveau confirmé en conférence de presse qu’il attendait des joueur pour espérer bien finir la saison.

« On doit être à la hauteur dans ce mercato. Je parle avec le président pour savoir comment on peut améliorer l’effectif, identifier les besoins de l’effectif, tout en prenant en compte nos moyens pour agir sur le marché. On sait qu’il nous faut des joueurs qui viennent apporter un plus. Il y a ces débats avec les dirigeants au club. »

Le premier renfort pourrait d’ailleurs être un jeune formé au club, actuellement prêté à Strasbourg.

En effet, l’insider @Treize013 explique que l’OM réfléchit à rapatrier Lucas Perrin.

L’entraineur argentin a également évoqué ce sujet et avoue suivre de prêt son jeune défenseur central.

« Lucas peut avoir une évolution intéressante avec nous, mais on pensait que c’était important qu’il joue, qu’il ait du temps de jeu, donc on a parlé avec lui et on a décidé avec lui de le laisser partir en prêt pour l’évaluer. Il est très bien en ce moment. La saison passée, il n’avait pas eu beaucoup de temps de jeu. On le suit, et on l’évalue pour son éventuel retour au club l’été prochain. »

Seul hic, Perrin qui est sous contrat jusqu’en 2023 est prêté avec option d’achat de 1.2 millions d’euros et celle-ci serait obligatoire, selon certains médias.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.