US

OM : deux piste en moins, mais une en plus au milieu

par

Pablo Longoria continue de chercher le remplaçant de Morgan Sanson.OM : deux piste en moins, mais une en plus au milieu

Toujours en quête d’un milieu de terrain pour pallier le départ de Morgan Sanson vers Aston Villa, Pablo Longoria multiplie les pistes et aurait une nouvelle idée en Liga.

En effet, si l’on en croit les dernières informations de Tuttosport, le Head of Football marseillais pisterait désormais le Français de Villarreal, Francis Coquelin.

L’ancien joueur d’Arsenal, arrivé en aout dernier est sous contrat jusqu’en juin 2024 et a déjà disputé 17 rencontres toutes compétitions confondues cette saison.

Une piste qui s’annonce compliquée, mais qui est encore possible contrairement à deux autres cibles de Longoria.

Le président du SCO d’Angers, Saïd Chabane, a refermé sur Twitter le dossier Angelo Fulgini par un simple « Il ne partira pas. »

Idem pour Amine Adli (Toulouse) qui est retenu par son entraineur Patrice Garande, comme il l’a annoncé en conférence de presse.

 » Il est très important pour nous, il a cette faculté à accélérer le jeu, à faire des différences en un contre un. Je parle tous les jours avec lui. On a parlé ce matin. C’est simple, ma relation est très claire avec lui. J’ai confiance en lui et il a la confiance de ses partenaires. A partir du moment où il me dit qu’il a envie d’être là, qu’il veut jouer la montée avec nous et que ce qui se passe autour ne le perturbe pas, je lui fais confiance et j’ai raison de lui faire confiance. »

Le mercato ferme ses portes ce demain soir.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.