FR

OM : accord pour Luan Peres, Orellana et Simeone pour continuer ?

par

Le mercato de l’Olympique de Marseille s’affole.OM : accord pour Luan Peres, Orellana et Simeone pour continuer ?

L’Olympique de Marseille ne cesse d’annoncer des recrues et après Mattéo Guendouzi, arrivé ce mardi, le club phocéen pourrait en annoncer bien d’autres.

En effet, si les supporters patientent toujours pour Pol Lirola et Pau Lopez, le média RMC Sport affirme que Luan Peres va également porter les couleurs de l’OM.

Un accord a effectivement été trouvé avec le défenseur central de Santos, âgé de 26 ans, qui va signer un contrat de cinq saisons.

Le montant du transfert est moins important que prévu et serait de 4,5 millions d’euros. Une bonne chose quand on sait que Pablo Longoria négocie d’autres arrivées.

Luca Orellano (21 ans) serait notamment espéré, comme l’a indiqué l’émission Passion Fortinera, spécialisée sur le club de Velez.

Ramita Boz, le journaliste pour SomosVelezOK, a même évoqué une somme de 10 millions d’euros et les agents du joueur seraient attendus en France cette semaine.

A noter que le dossier Giovanni Simeone, l’attaquant de Cagliari, ne serait pas refermé non plus, comme l’a indiqué le journaliste Ignazio Genuardi.

« Concernant Simeone de Cagliari, l’OM continue de privilégier la formule du prêt payant avec option d’achat, mais un effort pourrait être fait pour un transfert sec. Alors que les Sardes réclament autour de 15 millions d’euros, les Phocéens ont évoqué le chiffre de huit millions. Si l’écurie italienne veut du cash, il faudra revoir ses exigences à la baisse. Les deux clubs pourraient se retrouver à mi-chemin.»

Pablo Longoria n’a donc pas fini son mercato.

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.