FR

OL : Azmoun et Onana sont bien ciblés !

par

L’OL pourrait encore recruter Azmoun et Onana.OL : Azmoun et Onana sont bien ciblés !

Le mercato d’été Lyonnais n’est pas terminé et de nouvelles têtes pourraient encore arriver chez les Gones.

En effet, dans le secteur offensif, Peter Bosz attend toujours un joueur et Sardar Azmoun, le joueur du Zenit Saint Petersbourg, serait la priorité, comme la indiqué Juninho.

« Devant, c’est déjà sorti de partout dans la presse, on sait que Peter et moi, on a un choix sur le front de l’attaque, un joueur polyvalent. Malheureusement, on n’a pas pu avancer, mais bien sûr qu’on est attentifs et on sait qu’on a 2-3 options pour faire un autre joueur si on n’arrive pas à faire ce joueur qui est notre priorité. »

Pour rappel, les Gones auraient récemment transmis une offre de 11 millions d’euros au Zénith, qui réclamait en début d’été 20 millions d’euros.

Mis à part Azmoun, Jean-Michel Aulas a confirmé que le gardien de l’Ajax Amsterdam, André Onana, serait lui aussi toujours suivi et que l’offre lyonnaise était encore d’actualité.

« Onana était une opportunité, on a tout fait pour le faire signer. Mais pour l’instant, il ne va rien se passer pour lui puisqu’aucun autre club n’a accepté de payer un transfert. Alors sait on jamais, peut-être que ce dossier va revenir au dernier moment parce qu’on a toujours un accord avec l’Ajax Amsterdam et qu’on était aussi très proche de trouver un accord avec Onana. »

Les derniers jours du mercato s’annonce mouvementés du côté de Lyon, sachant que plusieurs joueurs sont toujours poussés vers la sortie.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.