SN

Milan AC : une liste de trois noms pour renforcer la défense

par

Les dirigeants Rossoneri veulent en priorité renforcer leur défense.

Milan AC : une liste de trois noms pour renforcer la défense

Si le Milan AC dispose d’une enveloppe de 130 millions d’euros pour le prochain mercato estival, les dirigeants milanais multiplieraient les pistes pour dénicher un défenseur central. Selon les dernières informations du site TMW, trois noms auraient été coché par les Rossoneri.

Il s’agit tout d’abord de Diogo Leite. Âgé de 21 ans, ce dernier évolue au Portugal sous les couleurs du FC Porto. Sous contrat jusqu’en juin 2023, il serait estimé à 25 millions d’euros par ses dirigeants. Le FC Seville et l’Olympique Marseille seraient également intéressés par l’international Espoirs lusitanien.

Deuxième option pour le club lombard, Mohammed Salisu. Révélation de la saison en Espagne, le jeune joueur de 21 ans est sous contrat jusqu’en juin 2022 avec le Real Valladolid. Apparu à 27 reprises cette saison en championnat, il disposerait de plusieurs touches notamment en Angleterre avec Manchester United, Everton. En Espagne, c’est l’Atletico Madrid qui lui ferait les yeux doux. Côté transfert, il dispose d’une clause de 12 millions d’euros.

En fin le dernier nom coché par le pensionnaire de Serie A, Lucas Martinez Quarta. Âgé de 23 ans, ce dernier serait également dans le viseur du FC Valence et de la Juventus Turin. Sous contrat jusqu’en juin 2021 avec River Plate, il serait estimé à 20 millions d’euros par ses dirigeants. Récemment, il a refusé une prolongation pour forcer son départ en Europe.

Retrouvez toute l'actu mercato de Milan AC

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.