FR

Mercato : ça va s’activer du côté du Milan AC

par

Mercato : ça va s’activer du côté du Milan AC

Avec le rachat du club, le Milan AC va pouvoir s’activer en vue du mercato d’été. Plusieurs joueurs pourraient rapidement débarquer.

Le Milan AC entre dans une nouvelle ère. Le rachat du club va permettre aux Rossoneri de passer la vitesse supérieure concernant le prochain mercato d’été. Plusieurs joueurs pourraient rapidement débarquer. Voici les dernières rumeurs venues d’Italie.

En attaque, Divock Origi sera la première recrue estivale milanaise. L’international belge sont le contrat avec Liverpool se termine le 30 juin, se serait déjà mis d’accord pour rejoindre le club lombard. Dans quelques jours, il va passer sa visite médicale pour ensuite signer son contrat.

Au milieu de terrain, il faut trouver un successeur à Franck Kessié. Selon La Repubblica, l’heureux élu devrait se nommer Renato Sanches. Les discussions avec Lille concernant l’indemnité de transfert seraient pratiquement bouclées pour un montant de 20 millions d’euros plus 4 M€ de bonus. Mais attention à la concurrence du Paris Saint-Germain sur ce dossier.

Une offre pour Nicolo Zaniolo

Selon La Gazzetta dello Sport, les Milanais s’activeraient également en coulisses pour s’offrir les services de Nicolo Zaniolo. Actuellement à l’AS Roma, le jeune international transalpin serait également dans le viseur de la Juventus. Le Milan AC serait déjà passé à l’action avec une offre de 25 millions d’euros en plus de son attaquant Ante Rebic. Une proposition refusée par le club de la Louve.

En attaque, un second d’attaquant pourrait débarquer. Selon le Corriere dello Sport, le nom de Domenico Berardi serait à l’étude. Auteur d’une magnifique saison sous le maillot de Sassuolo, l’international transalpin de 28 ans souhaite évoluer dans une formation qui dispute la Ligue des Champions. Il serait estimé à 35 millions d’euros.

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.