FR

Mbappé dit oui, le Real force à la discussion, le PSG cherche son successeur

par

Mbappé dit oui, le Real force à la discussion, le PSG cherche son successeurIl est très peu probable de voir le trio tant attendu à Paris. Neymar, Messi et Mbappé, c’est de l’histoire ancienne. Tout porte à croire que Kylian est déjà à Madrid, en tout cas son esprit. Physiquement, il faut régler encore des détails.

Le PSG prend le temps mais va devoir faire un choix

Mbappé à 100%, le PSG tergiverse

La proposition à 160 millions d’euros rejetée par le Qatar n’est pas encore complètement enterrée. Florentino Pérez veut redorer son blason et depuis 2017, il a toujours voulu enrôler le phénomène et apporter du sang frais à son équipe. Une nécessité depuis le départ de Ronaldo.

Et cette fois c’est du sérieux. Les échanges vont bon train. D’autant qu’en interne, cela commence à jaser avec un club qui se voit proposer 160 millions pour un joueur qui dans 4 mois ne vaudra plus grand chose car libre de tout contrat.

Pour l’heure, la proposition est dans les mains de Nasser et consorts.

Le Real a même demander à parler directement au joueur considérant son offre plus que raisonnable.

Qui pour succéder à Mbappé

Plusieurs cas sont à l’étude.

  • Lewandowki (Bayern) tient la corde pour succéder au français et serait rentré en contact avec le club
  • Richarlison (Everton) a été proposé par Neymar, ami et coéquipier en sélection
  • Haaland (Dortmund) ne pourra venir que si Raiola, son agent, voit à la baisse ses émoluments (40 millions) et si le PSG est disposé à sortir le chéquier

Une chose est on ne peut plus certaine, c’est qu’à ce stade des négociations, le PSG est en bonne posture. Ils peuvent freiner avec le Real et les pousser encore un peu pour rafler le maximum tout en s’occupant intelligemment du successeur de Mbappé. Vont-ils réellement payer une grosse somme ou se contenter d’un joueur moins claquant et assainir ses finances avant le prochain mercato ?

 

 

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.