FR

LOSC : Victor Osimhen ralentit son possible transfert

par

Victor Osimhen veut être certain qu’un transfert soit bénéfique pour lui.

En quête de plusieurs millions d’euros, le LOSC ne devrait finalement pas retenir certains cadres comme Jonathan Ikoné, mais aussi Victor Osimhen.

D’ailleurs, si le premier intéresse des clubs anglais, le second est lui extrêmement courtisé par le Napoli.

Les négociations se poursuivent toujours, mais l’attaquant nigérian n’aurait aucune intention de se précipiter sur ce dossier.

C’est en tout cas ce qu’a indiqué le représentant du joueur Osita Okolo, dans une interview pour Radio Punto Nuovo relayée par Calciomercato.com.

« Les choses sont bloquées maintenant, les négociations se poursuivent. Une réponse viendra très bientôt. Quand ? Je ne sais pas exactement. J’ai parlé à Victor, il se sent un peu sous pression, il veut être sûr à 100% de son choix et de tout le reste, avant de prendre une décision. J’ai lu dans certains médias que Victor avait déjà refusé le Napoli, ce n’est absolument pas vrai, ce sont des mensonges . Je ne comprends pas d’où proviennent certaines informations. Le garçon a demandé juste un peu plus de temps, les négociations se poursuivent tous les jours. Il essaie juste de prendre la bonne décision pour lui. Nous étudions le projet. Nous avons écouté leurs promesses. Si, et seulement si, ce que le Napoli a promis est vrai, alors oui ça pourrait être un bon projet pour lui.»

Il va donc falloir patienter encore un petit moment avant de connaitre le choix de l’attaquant.

 

Retrouvez toute l'actu mercato de Naples / SSC Napoli

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.