US

LOSC : le club va racheter une écurie belge !

par

Les Belges de Mouscron devraient bientôt appartenir au LOSC !

LOSC : le club va racheter une écurie belge !

Depuis plusieurs jours, les rumeurs de rachat de Mouscron par le LOSC s’amplifient et on s’approcherait d’une officialisation.

En effet, les dirigeants lillois mettent actuellement en place l’organigramme qui encadrera le club belge, comme l’indique La Dernière Heure.

D’ailleurs, le staff de l’équipe réserve du LOSC, Fernando Da Cruz (coach principal), Jérémy Dos Santos (entraîneur adjoint) et Lucas Kiebbe (préparateur physique) devrait rapidement être nommé au sein du club belge. Seul Eric Deleu, actuel entraîneur des gardiens, sera conservé la saison prochaine au sein du staff pro de l’Excelsior.

Les Lillois auraient également trouvé un accord avec leur ancien joueur Pascal Cygan, actuellement coach des U17 Niortais, pour s’occuper des U19 du club belge.

A noter que si Patrick Declerck et Paul Allaerts, respectivement président et directeur général, devraient rester en place, ces derniers devraient être accompagnés d’un certain Luis Campos !

Cette nouvelle collaboration (le LOSC a déjà été actionnaire majoritaire entre 2012 et 2015) pourrait permettre au Thaïlandais, Pairoj Piempongsant, qui dispose de 90% des droits du club, de quitter le projet, lui qui doit presque chaque année défendre le club contre une relégation administrative.

Du côté du LOSC, cela pourrait permettre aux jeunes du club de progresser à un bien meilleur niveau qu’en restant au sein de l’équipe réserve qui vient d’être relégué en N3.

Une conférence de presse officialisant le deal devrait avoir lieu avant la mi-juin, sauf soucis de dernière minute.

Retrouvez toute l'actu mercato de Lille OSC / LOSC

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.