FR

Longoria répond aux questions sur Almada, Wass et Lirola

par

Pablo Longoria répond à nouveau à certaines questions.Longoria répond aux questions sur Almada, Wass et Lirola

C’est clairement les dossiers chauds et suivis avec attention du côté de l’Olympique de Marseille Thiago Almada, Pol Lirola et Daniel Wass sont toutefois encore loin de l’OM.

Le président du club Pablo Longoria a en effet fait un nouveau point sur ses dossiers et il a confirmé qu’il fallait se montrer patient.

« Encore une chance pour Almada ? Sur Pol (Lirola) et Daniel (Wass), les révélations ont été publiées par les clubs vendeurs dans la presse. C’est pour ça que je me permets de dire clairement les choses, car nous n’avons pas parlé à la presse de notre côté. Même à Valence, ils ont dévoilé les détails de notre offre finale… Pour Almada, il y a beaucoup d’informations dans la presse ces derniers jours, avec la possibilité d’un transfert à Atlanta. Maintenant, notre priorité c’est de nous renforcer sur les positions (latéral droit, ndlr) où nous ne sommes pas prêts, il s’agit de notre priorité absolue. Et ensuite, s’il y a des départs, nous commencerons à activer des options. Mais sans le moindre départ, nous considérons que nous avons les autres positions doublées.  Sur les arrivées, il y a un processus en cours, on a parlé des négociations pour Pol Lirola, c’est public, on parle avec la Fiorentina. Mais c’est toujours la même chose. Dans le moment actuel, il faut de la patience, car ça doit être le bon moment pour tous les clubs.»

Affaire à suivre…

Retrouvez toute l'actu mercato de Olympique de Marseille / OM

18+ Jouons Responsable ! Jeu responsable Jeu responsable
Les jeux d’argent sont réservés aux personnnes majeures Interdiction volontaire de jeux: Toute personne souhaitant faire l’objet d’une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l’intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi no 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.